La forme de l’eau.

daniel-m

...


Synopsis…

 

En pleine guerre froide, Elisa Esposito travaille comme femme de ménage dans un laboratoire secret où est retenue prisonnière une créature amphibie sur laquelle sont menées des expériences. Le scientifique Hoffstetler est fasciné par ce monstre tandis que son chef Strickland n'y voit qu'une aberration de la nature. Une relation étrange se noue entre Elisa, qui est muette, et ce mystérieux spécimen batracien. Ce qui commence par une relation d'amitié et d'empathie va tourner à l'aventure amoureuse. Avec l'aide de son voisin de palier, Elisa décide de libérer la créature. Elle ignore l'ampleur des conséquences de cette évasion...

 

 

The shape of water (La forme de l'eau) dernier film de Guillermo Del Toro sorti dans nos salles en février 2018. The shape of water est son douzième film cinéma et le monsieur ne cesse de nous prouver qu'il aime toucher à moult sujets tout en nous prouvant son sens aigu de l'esthétique cinématographique. L'on pourrait cependant parfois regretter que cette « esthétique » prenne aussi parfois le dessus sur le sens profond de ses scénarii et c'est d'ailleurs la seule chose que l'on pourrait une fois de plus lui reprocher ici.

 

Avec « La forme de l'eau », Del Toro s'attaque à un sujet au final très terre à terre, à savoir « la connerie humaine ». Oui certes, pas évident à traiter comme sujet ! Avec des mises en images et un scénario particulièrement capilotracté qui m'a fait beaucoup penser à celui « d'Amélie Poulain » de Jean Pierre Jeunet paru en 2001, à la différence près qu'ici je ne me suis pas endormi, Del Toro a réussit à m'attendrir avec un sujet qui n'avait à la base aucune chance de séduire qui que ce soit. Ne souhaitant pas divulgâcher l'originalité de cette jolie histoire d'eau, je n'en dirais pas plus sur le film.

 

Elisa mène une vie banale et routinière, elle est un jour confrontée à un être  « extraordinaire », finalement tout aussi extraordinaire qu'elle dans son genre, considéré par les scientifiques comme une curiosité biologique qui servira peut être les intérêts des Etats-Unis dans leur conquête de l'espace … pas plus pour les scientifiques, toujours très cons et très terre à terre. Mais Elisa arrive à entrer en contact avec cette créature avec laquelle elle a en commun la solitude et l'incompréhension du reste de ses semblables. L'incroyable arrivera, ils tomberont amoureux, auront des rapports sexuels et sentimentaux improbables et s'aimeront pour l'éternité. Ils auront peut être même des enfants qui seront plus intelligents que la moyenne et des … branchies, mais cela l'histoire ne le dira pas …

 

The shape of water est le style même du film atypique qui ne parlera pas au plus grand nombre. Le truc en fait, c'est que l'eau n'a pas de forme (Tadaaa) et que l'eau est pourtant le berceau de la vie… Del Torro aurait il voulu nous faire la démonstration du fossé énorme qui sépare la profondeur des sentiments et de l'âme humaine avec celui de son arrivisme et de l'expression la plus vile de sa connerie que je n'en serais pas étonné. J'ai beaucoup aimé « La forme de l'eau »

 

 

 

 

Sally Hawkins est Elisa Esposito

 

Michael Shannon est Richard Strickland

 

Richard Jenkins est Giles

 

Octavia Spencer est Zelda Fuller

 

Michael Stuhlbarg est Dr. Robert Hoffstetler

 

Doug Jones est L'Amphibien

 

David Hewlett est Fleming

 

Nick Searcy est Le général Hoyt

 

 

Prenez soin de vous et de votre aquarium.

 

  • Je l'ai manqué à sa sortie. Merci d'en avoir parlé ici, Daniel :)

    · Il y a 14 jours ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Mais de rien, c'est un plaisir :o) Surtout qu'il s'agit pour moi d'un inédit. J'ai repris ma plume ici plutôt que de puiser dans mes archives des chroniques perdues. Un film à voir. Merci ;o)

      · Il y a 13 jours ·
      Gaston

      daniel-m

  • J'ai adoré ce film à sa sortie ! La musique d’Alexandre Desplat du pain béni.. La forme de l'au...tre est une jolie morale.

    · Il y a 14 jours ·
    Images (1)

    mrgreco

    • Desplat compose une musique intéressante, mais il lui faudra se renouveler, parce que ça devient de l'auto-plagiat. Tout le monde n'est pas John Williams :)

      · Il y a 14 jours ·
      Oswald s3

      Edgar Allan Popol

    • Oui c'est sûr ! Mais il est Français le bougre lol : ))

      · Il y a 13 jours ·
      Images (1)

      mrgreco

  • ouais ben moi je me suis endormi à spider
    c'est de ta faute
    vade retro satanas

    · Il y a 15 jours ·
    Musical angels from the presentation of christ in the temple  1510 (detail) (2)

    benjar

    • Oh, vraiment !?

      · Il y a 14 jours ·
      Gaston

      daniel-m

Signaler ce texte