La nouvelle fleur des Tuileries

asdecoeur

La nouvelle fleur des Tuileries


Vers toi, vont mes voeux, mes pensées et mes rêves, alors qu'assise dans le jardin des grands,
J'attends, telle une feuille, tremblante, pendant l'automne, attendant la délivrance de l'hiver,
J'attends, aux côtés d'acteurs s'essayant dans des rôles, quand, moi, j'ai déjà enlevé le masque du visage que, vers
Toi, je tourne alors que, parmi les plantes des rois, j'attends le roi que tu es pour mon coeur errant.

Plus loin, un lion calme demeure, à ton image, symbole de la passion du courage, de la force, du coeur,
Et ce même lion a volé mon âme et l'a marquée de sa patte sans jamais la blesser de ses belles griffes...
Ma vie appartient désormais à ta volonté comme l'avenir de notre pays repose dans cette salle entre les ifs
Mais contrairement à ceux qui s'y abritaient, tu ne me plongeras dans une mer houleuse de malheur.
D'autres, ces êtres royaux, y ont attendu leur sentence alors que je n'ai jamais, durant toutes ces années,
Ignoré la mienne, que je me suis à moi-même imposée. Tandis que mon coeur, à jamais sur un bûcher
Reposera, les leurs gelés, loin de leur temple sacré, demeurant pour toujours au centre des accusations du rûcher.
Je viens, en leur mémoire, orner leur dernier palais d'une tendre fleur, entre tes mains, fanée...
 
 
Asdecoeur

Report this text