La pipe a craqué - n°3

alexandra-basset-9


Envie d'écrire

Pas d'me faire lire

Exciser le venim

Qui stagne dans mes poignets

Arrache-les moi, décroche-les moi et tarte-moi

Avec mes propres doigts

Qui sont déjà sales, de plusieurs mandales

Sur des abrutis, des finis, des nantis

Qui n'savent pas vivre, juste rôder

Dans les supermarchés pour amasser

Un semblant d'âme 

Périmé

De piètre qualité

Et d'une banalité crasse

Vraiment une sale race

Ces humains rances

Je les encense pour mieux

Les descendre

Les renverser

Ils m'ont excédée

Ils m'ont dégoûtée

Mais j'aime les regarder

Pour me purger

De ma propre insanité


Merci les rapaces

Report this text