La poubelle ne souffre plus

romualdmartin

poésie contemporaine

Je crois que mon voisin est mort

Y a sa télé qu'est muette
Le soir de matchs de foot
Y a son chien qui couine plus
Sous les coups de latte
Et les "ta gueule" épais 
Et puis j'ai vu sa grosse 
Sans aucun coup de biture
Étalés sur les yeux
Elle m'a vu, a souri
Sans peur de se faire cogner
J'ai failli voir ses dents 
Je me suis dit c'est bon signe

Report this text