La vague

Sylvain C.

Lorsque tomberons les masques, que la vie reprendra son cours – comme avant – je resterai suspendu sur la falaise, raccroché au souvenir d'un temps où se cacher était la norme, rester chez soi, ne plus voir personne. D'un temps où j'étais comme eux. Comme ceux pour qui les jours s'arrêtent et se ressemblent. Ce temps désormais révolu.


Dans cette vague menaçante se trouvait mon salut.

Report this text