La Vie n'est qu'une Fleur Éclose qui Fane et Dépérit au fil du Temps.

Aurore Dupin

Parce que, comme tout être vivant, une fleur peut mourir.

     Les goutes d'eau tombent d'en haut et viennent s'écraser contre le macadam froid du boulevard au nom imprononçable. Elles ne cessent de glisser, de s'enfuir loin de leur cachette et de mourir tout simplement. Une mort rapide, peu digne.


     Mes larmes dévalent mes joues creusent, sillonnent mon visage diaphane. Mes yeux se lèvent vers le ciel en pleur, et ils ne peuvent s'empêcher de laisser d'évader les cristaux lacrymaux pour tenir compagnie à la pluie.


     Je rabaisse la tête, et laisse mes pieds se mouvoir indépendamment de ma conscience absente. Ils avancent lentement, foulent le goudron sale, me mènent jusqu'aux portes du cimetière. Et seulement là, ma conscience s'anime, et me guide jusqu'à cette dalle de pierre froide et sans vie.


     Je m'abaisse, caresse la tombe, et pleure encore plus. Le ciel m'accompagne dans ma déchéance, déversant sur moi tout son malheur, et je finis par m'allonger sur le tombeau.


     Là, j'ai l'impression de te tenir dans mes bras, d'entendre ton rire, de voir ton sourire. Là, je rêve de tous les moments que nous avons passés ensemble, de nos disputes et de nos réconciliations. Là, j'imagine ce que sera ma vie sans toi à mes côtés. Là, je m'imagine mourir pour rester avec toi, pour toujours, à jamais.


     Tu es ma fleur de lys, la femme de ma vie, ma meilleure amie. Tu es celle qui a su m'épanouir comme je l'ai fais pour toi, c'est ce que tu me disais. Tu es cette fleur frêle, composée de mille pétales éclatants mais éphémères, que j'aurais aimé placer sous verre pour l'avoir constamment avec moi. Mais tu es partie. Tu m'as abandonné. Tu m'as laissé seule, totalement seule. Tu t'es éloignée de moi.


     Et voilà où nous en sommes, moi rêvant de toi, et toi pour toujours ailleurs.


     Mais pas trop longtemps, parce que je vais te rejoindre dans cet endroit qui t'as recueillit. À bientôt, ma belle lys.

  • C'est si beau dans la tristesse ! Comme on aimerait les sortir de dessous ce marbre si froid, nos chers disparus !

    · Ago about 5 years ·
    Louve blanche

    Louve

    • Retrouver nos camarades qui se sont cachés loin de nous serait si fantastique

      · Ago about 5 years ·
      Squelette  fumee  fumerie 162911

      Aurore Dupin

    • Cela nous fait rêver !

      · Ago about 5 years ·
      Louve blanche

      Louve

    • Et ne reste malheureusement qu'un songe qui nous fait vivre

      · Ago about 5 years ·
      Squelette  fumee  fumerie 162911

      Aurore Dupin

Report this text