L’aviateur

Jérôme Ritzenthaler

J'irais crever le plafond,

J'irais me noyer dans le coton,

On admirera mon visage,

Lorsque, je franchirais les nuages.


Mon nom marquera l'aviation,

J'imagine des révolutions,

Je m'évaderais de mon corps retranché,

Je survolerai la planète habitée.


Je serais au départ, déterminé,

J'aurais des destination, éloignée,

J'aurais pour unique horizon, l'espoir,

Vous n'aurez qu'a levé les yeux, pour m'apercevoir.


Je serais, tout là-haut,

L'indigne et le héros,

J'élèverais ma voilure, dans la fragilité,

Je soulèverais, dans le bleu azur, l'humanité

Report this text