Le couteau

Emmanuel Rastouil

Dis-moi pourquoi, mon fils, tu as pris le couteau

Pourquoi ton cœur s'est-il broyé dans un étau

Sans que ton œil ne voit plus la moindre clémence ?

C'est ton frère apeuré que tu pointes devant !

C'est ton frère, (au secours !) qui voit briller la lame !

C'est ton sang dans ses reins, c'est ton jumeau vivant !

C'est son sang dans ta paume et tu cherches son âme !

Que ne t'ai-je enseigné pour te voir ce matin

Agir en fils perdu, prêt à tout sacrifice ?

Que ne t'avais-je offert mon amour en festin,

Tu l'as perdu tantôt pour me mettre au supplice…

C'est ton frère, (au secours !) qui voit briller la lame !

C'est ton sang dans ses reins, c'est ton jumeau vivant !

C'est son sang dans ta paume et tu cherches son âme !

Report this text