Le Nuage Blanc

rena-circa-le-blanc

Regarde, la Terre est en train de mourir.

Et rien ne t’empêchera de souffrir ;

La mort rôde déjà que je dois partir,

Mais le nuage blanc se dessine pour toi.

            Non, moi je ne le fais pas pour la Gloire,

Mais bien sur, pour vous terriens, pour l’espoir.

Sens-tu le souffle du mal venir vers toi ?

Mais le nuage blanc, lui, te protègera.

            Alors, il me faut partir à présent,

Je combattrai les hommes les plus déments,

Quand je reviendrai tu seras content.

Le nuage blanc avec toi m’attendra.

            Depuis, de longues années sont passées.

Avec mon nuage, toi, tu m’attendais,

Mais enfin, et quand moi, je reviendrai…

Mon beau nuage, lui, repartira.

            Ne penses plus jamais à moi ;

Et l’espoir désormais n’est plus qu’en toi.

Certainement plus, tu ne me reverras,

Mais le nuage veillera sur toi.

Report this text