Le paradoxe du macronisme

pierreantoine

C'est le titre d'un ouvrage paru récemment (septembre-octobre), signé d'un Chercheur au CNRS et dédié à l'analyse des contradictions liées à la politique comme à la personne de M. Macron.


L'auteur, Luc Rouban, est sociologue.


La question de la mobilité sociale en France est centrale dans l'idéologie macroniste, telle qu'elle s'est dévoilée au moment de la Campagne pour l'élection présidentielle 2017


16 mois de Pouvoir suggèrent que Macron n'a fait que renforcer les structures existantes, qu'il est le Président de l'immobilité sociale.

L'évolution des carrières dans la Haute-Fonction Publique trahit un conservatisme renforcé: poids des Grandes Ecoles, de Sciences-Po et de l'ENA...

L'auteur multiplie les angles d'attaque, se montre convaincant.


Le socle électoral naturel de Macron ne dépasse pas 6 %.

Croire qu'il y a une grande convergence de l'électorat vers le Centre constitue une erreur.


Luc Rouban conclut que l'adhésion au macronisme est avant tout un choix par défaut.

C'est donc un auteur à découvrir et un ouvrage à lire.


Rapidement.


Report this text