Le Rassemblement National divisé

pierreantoine

"Les querelles ne dureraient pas longtemps, si le tort n'était que d'un côté"

La Rochefoucauld


Près de deux ans après l'événement, voilà que l'on reparle du fameux Débat d'Entre-deux-Tours.

Le Débat Le Pen- Macron.

Le Parti de Marine Le Pen fait connaître aujourd'hui sa position: le couplet sur 'le retour au franc' est désigné comme responsable des "errements" de Mme Le Pen lors du Débat, en constituant l'Acte "manqué", sa partie 'ratée', comme l'ont souligné les Journalistes sur un ton monocorde et avec une belle unanimité.

Le RN abandonne donc toute référence à un éventuel abandon de l'Euro.


Cette position, issue des réflexions menées par les Frontistes à partir de 2012, est essentiellement le fait de M. Hervé Juvin, économiste et essayiste, actuellement en troisième position sur la Liste Bardella 2019.

Le mea culpa annoncé ce jour par Mme Le Pen est un camouflet pour celui-ci.


C'est un coup dur pour sa stratégie: sans M. Juvin, le RN ne compte aucun intellectuel d'envergure, personne qui ait le moindre relief ou la moindre réputation au sein de l'intelligentsia française.

Le Rassemblement National est un Parti sans tête, acéphale, il avance les yeux fermés et l'air hagard.

C'est le retour au Front des Skinheads et Boneheads, au hooliganisme politique.


S'agissant du Débat Présidentiel, j'ai toujours dit qu'il avait vu la lourde défaite de M. Macron, et qu'il portait en germe l'échec de son ambition politique et du Quinquennat proprement dit.

Cet échec est aujourd'hui patent, et évident pour tout le monde.

Les Journalistes disent aujourd'hui exactement, et presque au mot près,ce que j'avais couché par écrit sur mes Sites Web au lendemain immédiat du Débat. Il est aisé de vérifier.


Le 4 Mai 2017, Mme Le Pen a triomphé de son rival dans des proportions significatives, convaincant 9 des 10 ou 11 % d'électeurs indécis à la veille de la confrontation.

En Foot, cela donnerait une victoire 3-1, en intégrant la partie dûe à M. Hervé Juvin.

5-0 si l'on s'en tient à l'essentiel, soit notre travail en commun à Mme Le Pen et à moi.


Quant à l'avenir, un premier défi vient d'être lancé aux gens du RN: notre ami Kylian M'Bappé propose un Débat de type "gants de boxe" à un autre jeune Français, la tête de liste RN aux Européennes, M. Jordan Bardella.

Il paraît que ce Bardella est un dégonflé...


Report this text