Le souffle vert

boumlatete

aide ton prochain, mais n'en abuse pas...

O Mister Coffee si tu savais,

Comme toi j'en ai bavé.

La solution de tout est en moi,

Mais tous ces problèmes me prennent au désarroi.


Cette force me fatigue et me brise,

Car après chaque combat il faut que je m'assoupisse.


J'absorbe votre mal,

Pour vous faciliter la tâche.


Je vous aime et souffre à vos côtés,

Mais il faut aussi savoir me laisser souffler.


Chaque terreur me pénètre,

Pour vous offrir la plus belle des fenêtres,

Celles par laquelle vous verrez enfin des réponses naître.


De l'horreur à la splendeur,

Ce que je vous offre c'est pour votre bonheur,

Mais ne m'encombrer pas de tous vos malheurs.


Prenez ma force mais n'arrachez pas mes écorces,

Sinon je fanerais et risquerez de me faire une mauvaise entorse.

Report this text