L'enfer en potion

nrik

Si je pouvais mettre l'enfer en potion, 
Je choisirais les hommes avec qui j'aimerais la boire.
Assis à une table, tout au fond du bar, 
Nous referions le monde, comme de vieux compagnons.


Chaque fois que leurs idées puantes
Effleureraient leurs lèvres, 
Nous trinquerions à la santé des on-dits. 


Ils sentiraient alors, toute la peine du monde, 
Parcourir leur corps,
Comme ce mal qui percute ma tête, 
Toute les fois où je les entends parler. 


Quand, se tordant de douleur,
Ils me supplieraient d'y mettre fin,
Je me pencherais vers eux, 
Le regard déçu, 
Pour leur offrir un dernier baiser, 
Déchu. 

Report this text