Les deux soeurs

aile68

Douce et gentille de caractère, Catherine avait pour soeur aînée (Carole) le contraire d'elle-même. Elle se chamaillaient souvent mais le pire c'était quand Carole faisait son indifférente, sa dédaigneuse. Les deux soeurs ne s'aimaient guère, elles n'avaient aucun atome crochu, aucune complicité, elles étaient trop différentes l'une de l'autre. Pendant que Catherine jouait de son côté, Carole faisait sa belle devant son miroir, les gens la complimentaient pour ses beaux yeux bleus et sa chevelure blonde mais il s'est avéré très tôt que c'était une chipie qui faisait des polémiques pour un oui ou pour un non. Si on la laissait faire elle faisait tourner les gens en bourrique mais ses parents veillaient à ce que ça ne se produise pas. Sa mère qui était psychologue la contrait chaque fois que c'était possible elle était plus douce avec Catherine la cadette, avec laquelle elle avait des relations paisibles. La mère regrettait d'avoir mis Carole au monde mais la fille était bien présente et il fallait compter avec elle. La mère ne rentrait pas dans le jeu pervers de sa fille, un jeu qui consistait à tester ses limites, chose que font tous les enfants. 

Noël approchait, Carole avait dix ans, elle voulait un portable, Catherine elle, en avait sept, elle désirait un poney, mauve, comme dans la pub.

(à suivre)

Report this text