Les Franc-maçons de St-étienne

Mourad Ouhssaine

Du tourisme antimaçonnique, que des faits, pas d'avis, que des preuves, mes photos: https://www.facebook.com/Morad.Ouhssaine/media_set?set=a.10204002342677467.1073741833.1190271733&type=3

À St-Étienne, il y a deux temples maçonniques, ils ont tout fait pour les cacher, je les ai dévoilés.

Le plus récent est au 2 Rue César Bertholon, c'est celui de la Grande Loge Nationale de France, la GLNF.

Au 56 rue Désiré Claude, il y a le portail vert du Grand Orient de France (GOF). Ils y accueillent aussi la Grande Loge De France (GLDF).

Au 26 Rue Henri Barbusse, il y a une antenne de l'Ordre maçonnique de la Rose-Croix des Rosicruciens. L'entrée ne paye pas de mine, comme on dit, mais on dit aussi qu'il ne faut pas se fier aux apparences, l'adresse est conseillée par l'Office de Tourisme de Saint-Étienne et c'est bien ça, le pire.

À Saint-Étienne, il y a la rue des Francs Maçons.

Les chefs des Franc-maçons adorent Iblis, Satan, celui que les Chrétiens appellent Lucifer, les Franc-maçons l'appellent Baphomet. Une des références des Franc-maçons est Éliphas Lévi qui est né Alphonse-Louis Constant le 8 février 1810 à Paris, où il mourut le 31 mai 1875. Éliphas Lévi a laissé une représentation de leur Baphomet avec une tête de bouc, une paire de seins et un caducée à la place du sexe. Une autre représentation de ce Baphomet a une tête humaine barbue et cornue, une autre le représente tricéphale, avec une tête trifrons, c'est-à-dire avec trois visages.

À moins de 50 mètres de la Rue des Francs Maçons, au 6 Cours Fauriel, il y a un Baphomet.

Au 4 Place Jean Moulin, il y a quatre Baphomet sur la même façade.

Au 21 Avenue de la Libération, sur les façades du Crédit Agricole, il y a deux Baphomet.

Au 3 Avenue de la Libération, il y a deux Baphomet.

Au 19 Rue du Grand Moulin, il y a un Baphomet.

Au 1 Rue des Creuses, il y a un tout petit Baphomet.

Au 11 Rue des Martyrs de Vingré, il y a un Baphomet.

Au 31 Rue de la République, il y a quatre Baphomet, deux regardent à gauche, deux, à droite.

Au 38 Rue du 11 Novembre, il y a un Baphomet.

Au 13 Montée de l'Abbé de l'Épée, il y a une villa avec quatre Baphomet.

Au 1 Rue de la Résistance, il y a un Baphomet.

Au 5 Place Jean Jaurès, sur la façade aux soixante têtes, il y a au moins sept Baphomet.

Au 3 Rue Aristide Briand et de la Paix, il y a un Baphomet.

Au 2 Rue Aristide Briand et de la Paix, sur les balcons, il y a trop de Baphomet.

À l'angle des rues Tavernier et du Repos, il y a sept Baphomet, cinq sur la façade, deux sur la porte.

Au 5 place Jean Ploton, il y a leur Baphomet et leur Isis, si-si! Eux, pour se défendre disent que c'est Pan de la mythologie grecque et Vénus ou même une nymphe. Dans tous les cas ce sont des démons qu'ils représentent, c'est sûr, il n'y a de dieu que Dieu.

À Rue Ste-Catherine, il y a une statue de leur Baphomet, on ne voit pas ses cornes mais c'est lui, les deux flûtes et la pipe le prouvent.

À St-Étienne, il y a d'autres mascarons sans corne, on voit qu'ils ne représentent que des démons. Au 21 Cours Victor Hugo, il y a plusieurs fois la même représentation masculine démoniaque.

À la MJC de Beaulieu, il y a un Baphomet. La MJC signifie la Maison de la Jeunesse et de la Culture, c'est pour ça qu'il est imberbe.

Pour se défendre, les Franc-maçons disent que leur Baphomet n'est que le Pan de la mythologie grecque, c'est le même démon! Les Franc-maçons adorent d'autres démons, ils adorent un démon féminin qu'ils font passer soit pour Isis l'Égyptienne, soit pour Vénus ou Athéna les Grecques, soit ils disent que c'est une quelconque nymphe, ou même Astrée, en fait toutes sont très probablement le même démon féminin, la fille d'Iblis (Satan) qui s'appelle Mouri et qui apparaît dans les rêves des hommes sous l'apparence d'une femme blonde.

À la MJC de Beaulieu, elle est représentée avec un autre démon, sûrement son maudit père. 

En face de la MJC, au dessus de l'entrée du CHPL, il y a la suite de la fresque de la MJC. On y voit un paon, certains satanistes adorent Satan en le représentant par un paon. Le symbole de la médecine est le bâton d'Esculape autour duquel ne s'enroule qu'un seul serpent. Encore une fois, d'après Éliphas Lévi, le caducée représente le phallus de leur Baphomet.

À l'angle des rues Bourgneuf et Étienne Buisson, il y a leur Isis égyptienne.

Au 17 Rue de la Résistance, il y a leur Isis francisée.

Au 13 Place des Ursules, il y a leur démon Isis, en fait quand c'est joufflu, c'est possible que ça représente Catherine de Médicis, la sorcière.

À la préfecture, Rue Charles de Gaulle, il y a Athéna et son gorgonéion.

Au 27 Rue du 11 Novembre, il y a Athéna et son gorgonéion.

À l'angle des rues du Chevreul et du 11 Novembre, il y a leur Liberté, Isis.

À la Place Auguste Graeff, leur démon, ils l'appellent Vénus, c'est un Franc-maçon du Grand-Orient de France, Albert Chanut, qui l'a réalisée.

En face du 17 Rue Pierre et Dominique Ponchardier de la Caisse d'Épargne, il y a leur Isis.

Au 1 Rue Paul Bert, il y a le gorgonéion qui représente la Gorgone d'Athéna.

Au 7 Rue de la république, il y a un gorgonéion.

Au 26 rue des Passementiers, il y a des représentations de Mélusine, le démon qui est à l'origine de ce que certains pseudo-ennemis des Franc-maçons appellent reptile humanoïde ou reptilien.

Au 6 Avenue de la Libération, il y a une représentation d'un démon qui n'a pas un visage humain.

Éliphas Lévi a représenté leur Baphomet avec un caducée à la place du phallus. 

À Tarentaize, devant l'église St-Ennemond, il y a une fontaine et son caducée datant de 1802.

Au 12 Rue Gambetta, il y a les serpents d'un caducée.

Au 2 Avenue de la Libération, il y a un caducée.

Au 25 Rue Pierre Bérard, il y a un caducée.

Au 16 Place Jean Jaurès, il y a un caducée.

À la Banque de France, il y a un caducée.

Au 4 Rue André Malraux, il y a un caducée.

Au 18 Rue Michelet, il y a un caducée.

Juste au dessus du Passage de l'Europe, à la Rue Général Foy, il y a un caducée.

Au 2 Place Anatole France, il y a un caducée.

Un des symboles de la Franc-maçonnerie est ce qu'ils appellent l'étoile flamboyante, une étoile à cinq branches.

À la préfecture, au rez-de-chaussée, il y a des sortes de fenêtres ovales qui ont été réalisées pour laisser passer des canons et pouvoir tirer avec sur d'éventuels rebelles. Sur ces fenêtres, il y a l'étoile des Franc-maçons.

Les Franc-maçons disent que la Franc-maçonnerie est une coquille vide qu'il faut remplir. Il se dit aussi que la coquille représente le berceau de Vénus. Sur les façades, les portes et les monuments stéphanois, il y a beaucoup de coquilles.

À l'angle des rues José Frappa et St-Pierre, il y a une coquille et leur étoile.

À l'angle de la Rue Voltaire et de la Place Anatole France, il y a une coquille et leur étoile.

À l'angle de la Place Anatole France et de la Rue Michelet, il y a plusieurs coquilles, dans l'une d'elle, il y a une représentation démoniaque.

Au XVIIe siècle, l'Apprenti-maçon était appelé Lapin, les Maîtres étaient des Chiens.

À l'angle de la Place du Peuple et de la Rue des Fossés, il y a une tête de chien et une coquille.

Au 32 Rue des Martyrs de Vingré, il y a leur coquille.

Les Franc-maçons se reconnaissent en se serrant la main. On appelle «la patte du lion» la poignée du Maître-maçon. À St-Étienne, il y a plus de lions que de coquilles sur les portes, les façades et les monuments.

À la préfecture, sous leur Athéna, il y a un lion qui mord un serpent.

Au 29 Rue de la République, il y a leur Isis et le lion maçonnique.

Au 8 Place de l'Hôtel de Ville, il y a le lion maçonnique. Non, ce n'est pas un humain que le mascaron représente, non, ce n'est pas la coquille de Compostelle.

À la Grand'Poste, il y a un lion sous une coquille.

À la Bourse du Travail, il y a un lion.

À l'angle des rues Michelet et José Frappa, il y a un lion.

Au 3 Avenue de la Libération, il y a leur paon et le lion maçonnique.

Au 5 Place Jean Jaurès, il y a le lion, la coquille, Isis et leur pavé mosaïque, entre autres.

Au 44 Rue Royet du quartier du Crêt de Roch, un vieux quartier maçon, il y a le lion maçonnique.

Place Paul Painlevé. C'est le visage de Catherine de Médicis la diabolique des guerres dites de religion qui est représentée dans ces vases dits de Médicis, en général ils sont verts, là, c'est au Crêt de Roch, donc c'est doré. Sur les poignées, c'est le lion maçonnique.

La pomme de pin est un des symboles de la Franc-maçonnerie. Elle représente ce qu'ils appellent le troisième œil.

À Tarentaize, au sommet de la fontaine de l'église St-Ennemond, il y a une pomme de pin, plus bas, il y a un lion. Ceux de l'église St-Ennemond sont de la confrérie des Pénitents Blancs de Confalon.

Au 31 Rue Étienne Mimard, il y a la coquille, la pomme de pin et leur Isis.

Au kiosque de la Place Jean-Jaurès, il y a la pomme de pin maçonnique.

Au 48 Rue Neyron, il y a la pomme de pin maçonnique.

Au 5 Rue Jacques Desgeorges, il y a la pomme de pin maçonnique.

Certes la Franc-maçonnerie est satanique, mais elle est d'origine judéo-chrétienne. La Franc-maçonnerie a été fondée au douzième siècle avec l'Ordre du Temple et ses templiers. Pour égarer, les Franc-maçons font injustement remonter leur existence à l'époque de Pharaon et même au-delà.

À l'angle des rues Émile Littré et Désiré Claude, il y a un sphinx, un lion et leur Isis. Le sphinx est à sa place depuis 1991, avant lui il y avait une sphinge qui a disparu une nuit de 1990. Elle doit très probablement être dans la propriété d'un Franc-maçon. En commentaire je publie la photo de la sphinge.

Au 1 Rue Aristide Briand et de la Paix, il y a une pyramide.

Au 13 Rue Vivaraize, il y a une immense pyramide subliminale.

À l'Université Jean Monet, il y a une pyramide.

À la Place du Bicentenaire, il y a une pyramide réalisée par le Franc-maçon Albert Chanut.

Un des symboles de la Franc-maçonnerie est un œil dans un triangle. À la Place du Bicentenaire, il y a un immense œil et son triangle.

Au 2 Rue Violette, il y a le triangle et son œil maçonnique.

Au 106 Rue de la Richelandière, il y a le triangle et son œil maçonnique.

Au 18 Rue Denis Escoffier, il y a le triangle et son œil maçonnique.

Au 11 Rue Passerat, il y a le triangle et son œil maçonnique.

Si on te dit qu'à l'Allée des Cycles, ça ne suffit pas ce triangle, réponds que dans la cour du Grand Orient du 56 Rue Désiré Claude, il n'y a rien de plus.

À la Place de l'Hôtel de Ville, il y a l'œil maçonnique. Ils disent que c'est un bateau, mais douze sphères lumineuses formaient la pupille. Ils ont retiré la pupille qui était trop flagrante. L'œil de douze mètres pointe vers le Sud-Est, vers la Palestine qu'ils revendiquent tout aussi injustement que les douze tribus d'Israël.

Au 17 Rue des Docteurs Charcot, il y a l'œil maçonnique.

Chez les Franc-maçons quand ce n'est pas une pyramide, c'est un obélisque, leur obélisque représente un phallus.

Au 28 Rue Bourgneuf, sur la façade du Secours Catholique, il y a leur obélisque.

Au 43 Cours Fauriel, contre la façade de l'ancienne manufacture d'arme, il y a un obélisque.

Au cimetière de Vivaraize, il y a leur obélisque.

Au cimetière du Crêt de Roch, il y a leur obélisque et la pyramide.

Devant l'église de Valbenoite, il y a une pyramide avec une sphère au sommet. Les Archives de St-Étienne disent qu'elle date du Directoire. Le site Forez-info a dit que le plus ancien document qui la mentionne est du 14e siècle. Ailleurs sur le net, j'ai lu: "On ne sait pas grand chose de ce monument. Certains disent qu'il est construit à l'emplacement d'un ancien menhir autours duquel se réunissaient les druides, au milieu des chênes".

Derrière l'église de Valbenoite, il y a une réalisation du Franc-maçon Albert Chanut, une coquille et ce qui passe pour être une croix mais qui n'est qu'une pioche, en effet, la pioche désigne la fourchette du Franc-maçon dans les banquets rituels.

Dans la Rue de l'Abbaye, devant la pyramide de Valbenoite, il y a des triangles et leur 666.

Au 125 Boulevard Valbenoite, il y a des triangles, leur œil et le lion, Valbenoite, c'est maçonnique.

À la Grand'Église de Tarentaize, les Franc-maçons y sont aussi chez-eux. En 1943, elle y était, ni la Milice française ni la Gestapo n'auraient vu la figurine maçonnique, cette représentation d'un Franc-maçon avec une main sur la gorge. Non, la milice, Pétain et les Nazis n'étaient pas anti-maçonniques. À Tarentaize, au dessus de la porte à gauche de l'entrée principale de la Grand'Église, il y a un Baphomet et la pomme de pin maçonnique.

Sur la façade de l'église St-Pierre-St-Paul de la Rivière, il y a une revendication maçonnique. L'alpha-oméga est chrétien, là, c'est le delta-oméga du Martinisme. Ceux du Rite Écossais Rectifié, entre autres, sont Martinistes.

La pierre brute et la pierre cubique à pointe sont deux symboles maçonniques. Voilà ce qu'en dit la Franc-maçonnerie: "La pierre brute est un passage entre le bois et la pierre taillée, mais elle signifie aussi sédentarisation, stabilisation. La pierre à pointe symbolise le caractère humain, donc imparfait, mais aussi libre de la Maçonnerie".

À l'angle des rues d'Arcole et du Coin, il y a une pierre d'un ancien prieuré de Bénédictins de la Tourette du département de la Loire. À côté de la pierre, c'est la France bleue qui est représentée.

La lettre G est un symbole maçonnique.

Au 13 Allée Drouot, il y a un G.

Les deux colonnes J et B représentent le temple des Franc-maçons.

Devant le Campus Tréfilerie, il y a les colonnes J et B.

La Franc-maçonnerie est machiavélique, elle a fondé et le capitalisme moderne et le communisme.

Au 38 Rue Gutenberg, il y a le faisceau de la phalange du phalanstère de Peugeot, la coquille et le delta qui prouvent que le communisme est maçonnique.

Comme les lions et les coquilles des Franc-maçons, à St-Étienne il y a énormément de triangles sur les façades, je ne les prends pas tous en photo, il y en a trop. Par contre, quand il y a plus qu'un triangle, je ne le rate pas.

À l'Hôpital de la Charité, d'abord j'ai fait un tour à l'intérieur et qu'en dernier je l'ai photographié. Avant d'entrer dans la cour de l'Hôpital de la Charité, j'avais déjà remarqué leur lion et leurs colonnes J et B. À l'intérieur de l'Hôpital de la Charité, j'ai trouvé une statue, ils disent que c'est Jésus qui se fait crucifier par le géant. Le chien est un symbole de la Franc-maçonnerie. Dans la cour de l'Hôpital de la Charité, il y a la statue d'un chien.

En face de l'Hôpital de la Charité, il y a une revendication judéo-chrétienne, c'est écrit "premier livre des Chroniques, chapitre 22". Ce qu'ils appellent le premier livre des Chroniques est un livre de ce qu'ils appellent l'Ancien Testament, le chapitre 22 est quant à ce qu'ils appellent le temple et que certains veulent construire à la place de la mosquée Al Aqsa à Jérusalem.

Deux questions:
-Que fait-on des erreurs?
-Quelle est la particularité des menteurs?

À la Place Jacquard, ils disent qu'en 1912 (MCMXII), par erreur, on a daté 2002 (MXMXII) et qu'ils n'ont remarqué l'erreur qu'en 2003. Moi, c'est comme ça, sans chercher à comprendre, je n'y crois pas. En cherchant à comprendre, je vois que l'auteur de l'œuvre, Paul Landowski, était un Franc-maçon, le Directeur de la villa Médicis de 1933 à 1937, le directeur de l'École des beaux-arts de Paris à partir de 1939, je vois qu'il était avec le père de Jean-Paul Belmondo en Allemagne en 1941, qu'ils avaient été invités par le sculpteur nazi Arno Breker, l'ami d'Adolf Hitler. Moi, je crois qu'il n'y a pas d'erreur dans le monument de la place Jacquard. Pourquoi 2002, alors? Ils disent qu'il y a avant le 911 et après le 911. L'année après le 911, c'est 2002! Quoi!? Je suis Musulman, je crois en l'existence des démons et celle de leur maudit chef Iblis (Satan) qui est multimillénaire et qui savait en 1912 qu'il serait vivant en 2002. Qu'est-ce donc 90 ans pour un multimillénaire adoré par des multimilliardaires? Que ceux qui ont fondé les Wahhabites pseudo-salafistes au 18ème siècle s'étaient donné 300 ans pour pouvoir détruire l'Islam de l'intérieur, en vain!

Les rues de St-Étienne pullulent de revendications maçonniques, ses intérieurs aussi.

À la Maison des Avocats, il y a les deux colonnes, le caducée, le triangle et son œil. À la Maison des Avocats, il y a un plafond commémorant les démoniaques Vulcan et Vénus.

Les rues de St-Étienne pullulent de revendications maçonniques, ses intérieurs aussi.

Au musée d'Art et d'Industrie, les deux colonnes J et B.

St-Étienne pullule de revendications maçonniques, mais ni la Milice ni la Gestapo ne les ont effacées. Au moins depuis le 11 novembre 1942 et jusqu'au débarquement, les SS étaient à St-Étienne, la Gestapo était au Nouvel Hôtel à Chateaucreux et à la Rue de la Convention.

Avant le 6 juin 1944, à la Grand'Rue, les Nazis défilaient. Le premier mars 1941, la Place de l'Hôtel de Ville était noire de Nazis au salut nazi acclamant Pétain. Le 6 juin 1944, Pétain était au balcon de la salle Aristide Briand de la mairie, devant une place noire de Nazis. Le 6 juin 1944, Pétain n'aurait vu ni les deux colonnes J et B, ni le caducée maçonnique de la salle Aristide Briand. Le 6 juin 1944, Pétain a aussi fait un coucou depuis la préfecture. À la préfecture, Pétain n'aurait vu que le fasciste faisceau du licteur mais pas les deux boucs sataniques et ni les colonnes J et B. À St-Étienne, ils sont passés du salut nazi au chewing-gum en moins de trois mois.

À l'angle du Cours Hippolyte Sauzea et de l'Avenue de la Libération, il y a une fresque commémorant plusieurs batailles, elle y était avant la guerre de 1939 mais elle n'a pas été détruite par les Allemands nazis, malgré la commémoration de la bataille de la Marne que les Allemands ont perdue. C'est une fresque islamophobe, il n'y a que pour la prétendue bataille de Poitiers qu'ils ont figuré un homme à terre et sur le point de se faire tuer. Tout ça, c'est devant le maçonnique lycée Fauriel. Regarde les deux premiers commentaires.

Au Lycée Claude Fauriel, il y a deux vases Médicis, leurs hanses sont diaboliques, la barbe montre que ce sont des boucs, d'autres disent que ce sont des béliers, mais cela ne change rien, leur Baphomet et le bélier de Mendès représentent le même démon.

Ni la Milice ni la Gestapo n'ont détruit l'unique synagogue de la ville, le Consistoire de France dit que durant la guerre, à aucun moment la synagogue n'a arrêté ses offices. Dans les années 60, la synagogue s'est effondrée.

Ils ont reconstruit la synagogue au même endroit, au 34 Rue d'Arcole. À l'entrée du bâtiment, il y a une mosaïque bleue et verte, on aurait dit les pièces mélangées d'un puzzle qui, une fois assemblées, formeraient le mot Zion (Sion) en bleu, comme s'ils disent avec "qu'ils construiront Sion au milieu des Musulmans", les Musulmans étant représentés par le vert.

Les chefs de la Franc-maçonnerie sont machiavéliques, quand ils ont estimé qu'ils devaient en finir avec la guerre, ce sont des Maghrébins qu'ils ont utilisés pour «libérer» St-Étienne et comme ils ont fait oublier que les Nazis n'ont pas effacé les multiples revendications maçonniques et ni brûlé la synagogue, ils ont fait oublier que ce sont des Maghrébins dans des véhicules américains qui sont arrivés les premiers à St-Étienne, le 25 août 1944.

St-Étienne est jumelée avec Nazareth Illith. Nazareth est une ville Arabe. Nazareth Illith est sioniste.

Au Parc de l'Europe, il y a l'Allée Nazareth Illith, ils ont écrit Illith avec des lettres plus grandes.

André Friedenberg, un Franc-maçon qui était un adjoint du maire Maurice Vincent, a fait retirer la plaque en l'honneur au Général chrétien Michel Aoun parce que d'après ce que dit Google: «Le 6 février 2006, et après plusieurs mois de négociations entre le CPL et le Hezbollah, le général Michel Aoun rencontre en l'église Mar Mikhael de Chiyah, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, pour signer un document d'entente de dix points concernant directement l'avenir du Liban. Cette entente se transforme en véritable alliance lorsqu'à l'appel du général Aoun, son parti apporte son soutien à la résistance nationale, en organisant l'hébergement et l'aide humanitaire des populations bombardées lors de l'offensive israélienne de l'été 2006... Michel Aoun se rend le 13 octobre 2008 en Iran. Son voyage a été l'objet de critiques de la part de la majorité. Le général Aoun décide ensuite de se rendre en Syrie le 3 décembre 2008 où il rencontre Bachar el-Assad.»

C'est sûr, la Franc-maçonnerie est raciste, sioniste et islamophobe, elle ne le cache pas. Le croissant renversé de leurs blasons signifie la victoire sur les Musulmans. À la préfecture, sur la façade principale sans entrée, il y a leur revendication islamophobe. À la mairie, dans la salle Aristide Briand, il y a leur revendication islamophobe.

Devant la mairie, il y a douze cloches sionistes, oui-oui, sionistes!

À Saint-Étienne, il y a eux et il y a nous! En face du 11 Rue de Lougansk, c'est écrit: Vive la lutte héroïque du Peuple de Palestine.

Au Boulevard de la Palle, à Montchovet, s'il y a leur vase Médicis, nous y sommes aussi.

À St-Étienne, depuis 1976, il y a une Allée Shakespeare, elle est au Jardin des Plantes, le parc aux grands arbres autour de l'ancienne Maison de la Culture qui est devenue l'Opéra Théâtre. À l'Allée Shakespeare, devant l'Opéra Théâtre, il y a un hibou gris en béton qui a été réalisé en 1974.

En Californie, dans une forêt, il y a un hibou gris en béton, le Bohemian Club qui l'adore a pour devise une citation de Shakespeare: Les araignées tisseuses ne viennent pas ici. Ceux du Bohemian Club disent qu'ils ne se rassemblent dans leur forêt que dans le cadre d'activités culturelles, qu'on y joue des spectacles et d'autres concerts, comme à l'Opéra théâtre de l'Allée Shakespeare.

Le hibou n'est qu'une représentation de celui qu'ils adorent. Entre les deux aigrettes, on voit comment il est d'après les satanistes. Le Musulman sait que même cette deuxième représentation n'est pas la véritable apparence de quelconque démon, les humains ne peuvent pas voir la véritable apparence des démons.

Sous le hibou de l'Allée Shakespeare, il y a une petite place. Dans ce carré satanique, il y a un obélisque rappelant, mieux que tout autre obélisque stéphanois, ce que les obélisques maçonniques représentent: un phallus. En face de l'obélisque et sous le hibou, il y a six cubes sur le mur. Six cubes, c'est six longueurs, six largeurs et six profondeurs. Souvent, il suffit de pencher la tête et tout devient plus clair. En penchant la tête, avec cinq des six cubes, on voit le chiffre 6 et le cube le plus à l'écart nous rappelle que c'est fois trois: 666. Au sol, il y a cinq plots formant un croissant de lune. En face du croissant, il y a trois plots formant un triangle et rappelant la Chrétienté. Au niveau du sol toujours, il y a douze plaques comme pour marcher dessus mais qui ne mènent nulle part, elles représentent le Judaïsme qui revendiquent les douze tribus d'Israël. Les représentations des trois religions dites monothéistes sont voulues comme des profanations, le hibou les domine. Les satanistes appellent ce hibou Moloch, derrière l'obélisque, en se mettant face au hibou, on lit un tag: Colombie. Sur un pan, c'est écrit Colom-, sur l'autre, c'est écrit -bie, quant on lit à l'envers, on lit «eib Moloc» qui signifie «père Moloch», on peut l'entendre autrement en lisant «be Moloch» qui signifie «sois, Moloch».

Sur une plaque du Bohemian Club, on lit trois dates, elles sont très parlantes pour qui veut entendre: 1872 est l'année de la fondation du Bohemian Club, 1909 est l'année de la destitution du Khalife des Musulmans, 1933 est l'année de la nomination d'Hitler par les mêmes Franc-maçons. Walt Disney était un membre du Bohemian Club, j'ai donc fait une capture d'écran du drapeau au sommet du château du début des génériques des films Disney, j'ai zoomé et ajouté de la lumière, j'ai trouvé leur hibou Moloch. Pour son château, Walt Disney s'est inspiré de celui de Neushwanstein de Louis II de Bavière. Lohengrin, le chevalier au cygne de la légende arthurienne, a été un personnage marquant pour Louis II de Bavière. Au château de Neushwanstein, il y a un coin du cygne. Au château de Linderhof, il y a la Grotte de Vénus, Louis y voguait sur sa barque, tel Lohengrin avec son cygne.

Au jardin des plantes il y a un 666-cygne, si-si! Les auteurs du 666-cygne disent que leur œuvre est une «météorite». Non-non!

En tout cas, quant à l'œuvre qu'il y a devant le 666-cygne, là, on ne dit que «sculpture moderne de Lovato». Ils auraient dû dire «sculpture futuriste». Moi, dès que je l'ai vue, j'ai dit «le 911!».

L'entrée administrative de l'Opéra Théâtre est faite de trois parties, une aile, une queue et un fuselage, un avion de profil qui va vers notre gauche et la sculpture d'Alain Lovato. Le fuselage est fait de lettres et de chiffres, les lettres et les chiffres sont séparés les unes et les uns des autres par un élément transversal, donc on lit "le 911", si-si! Quant aux mains droites, soit ce sont celles des passagers, soit ce n'est que de la poudre aux yeux et les deux surfaces carrées à effet d'optique ne seraient que des trompe-l'œil incitant à regarder plus loin, alors que tout est flagrant. De l'autre côté, sur la queue, ce ne sont pas que des mains droites, il y a des mains gauches aussi, c'est l'œil maçonnique, ils croient qu'il voit tout, dans toutes les directions indiquées par les doigts.

L'entrée principale de l'Opéra Théâtre est à droite de l'entrée administrative et son avion. Le bleu est la couleur du sionisme. Les Musulmans croient que juste avant le retour de Jésus, il y aura une guerre, le chef des Musulmans sera celui qu'on appelle le Mahdi. Le moment venu, les arbres parleront au Musulman, lui disant qu'un mécréant se cache derrière eux, un certain arbre qui a été cité ne parlera pas, en Palestine les sionistes déracinent les oliviers et plantent l'arbre en question. Un arbre bleu, comme celui au dessus du panneau avec le nom du théâtre, ça n'existe pas. Le tronc est fait de deux coups de pinceaux verticaux. Il faut lire l'arbre de haut en bas, il y a d'abord un S majuscule, ensuite un I majuscule, ensuite un O majuscule et enfin le N majuscule est le tronc, «SION», si-si! 

Plus bas que l'Opéra Théâtre, toujours dans le Jardin des Plantes, il y a un portail avec six cercles identiques, plus bas encore, à l'entrée du Jardin des Plantes, il y a douze autres cercles, six d'une certaine taille et six d'une autre, ce qui fait avec ceux du portail plus haut: 666!

Là, il ne manque plus qu'un pseudo-sacrifice.

Le 17 août 1976, un incendie ravage le théâtre Copeau. Un incendie détruit une partie de l'entrepôt des décors en 1986. En 1998, un incendie détruit le grand théâtre. 

Pour le dernier incendie (photo), ils ont trouvé un coupable… un émissaire pour le bouc ouai! 

Après l'incendie de 1998, ils ont refait tout ça à neuf, pareillement. Et ça fait penser à une tête de hibou et ça ressemble au réceptacle à vrais pseudo-sacrifices d'enfants qu'il y a devant le hibou en béton du Bohemian Club en Californie (voir le com) et il y a un autre 666, deux fois, un 666 côté sud et un autre côté nord. À ce niveau, il n'y a rien de gratuit, ce ne sont pas six bandes blanches, ce sont six volumes: six longueurs, six largeurs, six profondeurs.

Au dessus de l'Allée Shakespeare, il y avait un paon, la cage est toujours là-bas, vide. En fait, peut-être qu'elle n'a jamais été vide, einh? Encore une fois, certains satanistes représentent le diable avec un paon.

À l'intersection de la Rue Jules Vallès et de l'Allée Shakespeare, ce ne sont pas des loups, ce sont les chiens qui représentent les Franc-maçons.

Au Jardin des Plantes, sur un socle qui rappelle clairement l'obélisque-phallus, il y a un vase Médicis, le visage de la diabolique Catherine et des hanses avec le lion maçonnique.

À St-Étienne, il y a plusieurs parcs.

Au Boulevard de la Palle, dans le parc du Centre Médical des Sept Collines, il y a un ensemble de monolithes. De loin, que pour une seule des pierres, on voit de quoi il s'agit, c'est une scène rupestre qui a l'air anodine, mais en fait l'ensemble des pierres est une scène satanique, en fait ce sont deux scènes, une avant un certain événement, une après. On lit les deux scènes l'une après l'autre, de droite à gauche, comme on lit l'Hébreu. La première scène se lit dans l'axe est-ouest, la deuxième dans l'axe sud-nord. Après chaque scène, il y a la même signature, les deux colonnes J et B des Franc-maçons et ce, dans le même sens que la scène signée. Dans la première scène, on voit une bergère et trois chèvres, c'est Jeanne d'Arc qui est représentée. Dans la deuxième scène, Satan est représenté sous les traits d'un homme, c'est pour ça que la pierre est couchée, pour que de loin nous ne voyons pas la scène. Dans cette deuxième scène on voit le pacte de la bergère avec Satan, il lui promet la paix et, donc, il lui donne une colombe.

À St-Étienne, il y a plusieurs parcs.

Au parc du Bois d'Avaize, un bois public, il y a une borne avec une céramique et ses écrits à des années lumière et des dites racines judéo-chrétiennes de la France et de la laïcité. C'est le Maire UMPiste Michel Thiollière qui a autorisé la pause de cette céramique, ni le maire socialiste, Maurice Vincent, ni le maire umpiste actuel, Gaël Perdriau, ne l'ont retirée. C'est une incantation Vaudou du dit rite Petro, le plus récent du Vaudou, il est dit que les démons du rite Petro sont les plus fougueux, parfois agressifs et belliqueux.

Le bois d'Avaize est le dernier vestige à St-Étienne d'une ancienne et très grande forêt, le Bois-Noir. Ce Bois-Noir englobait tout le bassin houiller du département de la Loire. 

En 1789, les Franc-maçons ont pris le pouvoir en France. On dit que l'histoire est écrite par les vainqueurs, donc ils ont réussi à faire croire à la majorité des gens que St-Étienne n'a pas été habitée avant le dixième siècle, c'est faux. Plusieurs écrivains stéphanois dénigrés par les Franc-maçons ont écrit le contraire. Quant à ces écrivains, en 1856, Théodore Ogier a écrit dans son livre «La France, par cantons et par communes, St-Étienne»: Plusieurs opinions ont été émises sur l'origine de cette ville; les uns, et ce sont surtout les anciens auteurs, veulent la faire remonter au moins à l'époque de la conquête romaine; d'autres, au contraire, prétendent que St-Étienne n'a commencé à être habitée que vers le Xe siècle. Le seul écrivain qui se soit spécialement occupé de l'histoire primitive de St-Étienne, est l'abbé Soleysel, qui fit, en 1691, un mémoire sur cette ville; il en avait puisé les matériaux dans Georges du Clapier. Celui-ci avait écrit dès 1420, sur Furania, une notice brève et chronologique qu'il avait lui-même traduite en grande partie d'un manuscrit latin qui, malheureusement, n'est pas parvenu, jusqu'à nous. Tous ceux qui, depuis cette époque, ont voulu faire remonter aux temps anciens l'origine de St-Etienne, se sont appuyés sur Soleysel. En résumant ce qu'ils ont dit, voici quelle serait l'origine de cette ville: Longtemps avant l'arrivée des Romains dans les Gaules, il existait, sur les bords du Furan, une peuplade gauloise qui ne vivait que du produit de ses terres et de ses troupeaux, mais qui était exposée aux continuelles attaques de brigands qui avaient leur retraite dans les montagnes couvertes de forêts, appelées depuis le Bois-Noir et le Grand-Bois. Les Gaulois étaient simples, laborieux, hospitaliers et scrupuleux observateurs du culte druidique. À l'entrée de César dans les Gaules, 66 ans avant l'ère chrétienne, les Romains s'établirent sur l'emplacement où St-Etienne est assise aujourd'hui. Ils firent construire un château sur la colline appelée depuis le Montd'Or, et donnèrent à ce lieu le nom de Forum, d'où est dérivé Furan. (M. Isidore Hedde, qui a publié sous le titre de St-Étienne ancien et moderne, un petit ouvrage des plus intéressants et dans lequel il a dit tout ce qu'il était possible de dire, fait observer avec beaucoup de raison que cette étymologie est peu fondée), Labienus y fit cantonner une légion de vétérans pour protéger les habitants; il fit aussi construire une forteresse à Rochetaillée. La publication de l'Evangile et la destruction du culte païen, vers les premiers siècles de notre ère, conduisirent à St-Etienne, saint Julien et saint Victor. On cite une lettre écrite à saint Félix par saint Féréol, pour l'engager à venir prêcher à Furan (Furania). Cette lettre, suivant l'un de nos chroniqueurs modernes, serait le plus ancien titre historique de la cité; mais il n'a d'autre garantie de son authenticité que le témoignage de Soleysel. En puisant aux mêmes sources, on trouve le séjour des Goths, successeurs des Romains, qui établirent des moulins à vent sur la colline de Ste-Barbe et laissèrent leur nom attaché à un quartier de la ville; l'édification de l'église, sous le vocable de saint Laurent, par les rois Childebert et Clotaire, sa construction par des architectes goths, son parachèvement sous le roi Dagobert; l'invasion des Sarrazins, qui démolirent le bourg de Furan, ruinèrent le vieux château romain et firent une caserne de l'église et d'un couvent de Bénédictins. Il serait à désirer qu'on pût trouver quelques monuments pour constater l'exactitude de ces faits. Nous croyons utile de consigner ici, sur ce sujet, une petite dissertation qui nous a été communiquée; l'auteur, homme des plus consciencieux, a soigneusement étudié les localités dont il parle. «Sans aucun doute, dit-il, la ville de soixante-dix milles âmes est moderne; mais la question qu'il s'agit de résoudre, est celle de savoir si, sur ce point, une bourgade a existé à l'époque de la conquête, ou immédiatement après. De pareilles recherches ne doivent pas être taxées de manie d'illustration romaine; elles n'ont rien que de très naturel; car on ne peut pas contester que toute la Gaule ne fut romaine, sous les Romains; diverses raisons portent à croire qu'il en a été de même pour cette localité et ces raisons les voici. On ne s'attend pas, sans doute, à trouver des vestiges de monuments imposants ou les débris d'une civilisation de luxe, sur le sol qui porta les chétives demeures d'une centaine de forgerons; mais quand on voit le charbon de terre se présenter de lui-même en nombreux affleurements à la surface du sol et inviter l'homme à se baisser pour le recueillir, il faut nécessairement reconnaître qu'un pareil avantage a dû promptement attirer et fixer des forges et des ouvriers en fer et que les travaux gigantesques que les Romains ont exécutés sur ce sol devaient y occuper constamment et y multiplier les ouvriers qui étaient nécessaires. Ces travaux étaient la voie romaine, partant de Lyon, passant à St-Chamond, à Etra près la Tour, à Etra près St-Just sur Loire (nom qui, comme l'on sait, est le nom latin Strata), et qui traversait la Loire sur le pont de St-Just; ces travaux étaient ces aqueducs étonnants, que ces maîtres du monde étendirent de Lyon jusqu'à la rivière de Furan, au dessous de Rochetaillée, à quelques centaines de mètres au dessus de St-Étienne. Ces aqueducs ne peuvent être niés: En 1889, M. de Brossier, qui commandait à Rochetaillée, en fit abattre plusieurs morceaux qui nuisaient à la sûreté de la place et du temps de Lamure et de l'abbé Soleysel, on voyait encore quelques unes de ces arcades. Ce qui tranche d'ailleurs la question, c'est le nom même des Stéphanois. Il faut bien reconnaître une personne à son nom et si les habitants de St-Etienne sont encore, dans le langage populaire, appelés Gagas, dans les environs, c'est parce que les habitants de Furania étaient, sous les Romains, appelés Gagates (Gagates, en grec, en latin et en allemand, signifie jais, agate, pierre précieuse ou bitume, fossile très noir et solide) c'est-à-dire habitants d'un pays de houille, ou charbon de terre. De pareilles étymologies sont, nous le croyons du moins, des preuves irrécusables de l'origine des cités, comme des races et il n'existe peut-être pas en France une seule localité qui ait conservé aussi pur et aussi intact son nom primitif.»

Théodore Ogier a écrit qu'il ne croyait pas en la version gagate de l'histoire de St-Étienne, qu'il ne croyait pas que St-Étienne a été habitée avant le dixième siècle, mais Théodore Ogier a écrit un chapitre quant à Valbenoite et à aucun moment il n'y cite la pyramide de Valbenoite, pourtant c'est absolument sûr qu'avant 1850 elle y était. Théodore Ogier était sûrement un Franc-maçon.

Dix ans après Théodore Ogier, Auguste Callet a écrit dans son livre «La légende des Gagats» que les Gagats adoraient le soleil, qu'ils l'appelaient Fur, il a dit que Furania et Furan viennent de Fur, il a aussi écrit qu'un des rituels des Gagats se faisait avec une pyramide quadrangulaire qui avait une torche flambante au sommet. La logique veut que les moines copistes de l'Abbaye de Valbenoite n'aient fait que reprendre ce rituel quand ils ont fait leur pyramide avec une sphère au sommet.

Il y a longtemps, j'ai lu que le château de Grangent avait été construit par les Sarrasins, les Musulmans, j'ai lu que les tours rondes des châteaux autour de St-Étienne, ces tours construites en hauteur et qui se ressemblent, avaient toutes été construites par les Musulmans. À Montbrison, très exactement à Moingt, il y a encore les traces des Musulmans qu'ils n'ont pas réussi à faire oublier mais qu'ils nient quand même, il y a là-bas ce que les gens de Moingt appellent la Porte et le Mur des Sarrasins. Ils disent que les Musulmans ne se sont pas installés à St-Étienne, Furania, mais Montbrison est bien au nord de St-Étienne. À Moingt, les Musulmans ont construit sur des ruines romaines. Auguste Callet a écrit qu'à Rochetaillée il y a eu un temple romain et il a dit que les Sarrasins étaient à St-Étienne. Aujourd'hui, ils nient et le temple des Romains et la présence des Musulmans. Je suis sûr que s'ils nient les Romains, c'est pour mieux faire refuser la présence des Musulmans.

Ils nient que Furania, St-Étienne, était habitée avant le dixième siècle que parce qu'ils veulent cacher la présence des Musulmans, mais il y a la mémoire orale, il y a les auteurs stéphanois dénigrés, il y a les archives de la Commanderie de Montsaunès, il y a la Chanson de Roland. Officiellement, les derniers Musulmans présents en France quittaient Narbonne en 759, c'est faux. Ce sont les moines clunisiens, victorins, cisterciens et les copistes de l'Ordre de Malte du treizième siècle qui ont falsifié l'histoire en faveur des Francs catholiques, avant les Francs catholiques, les Chrétiens de France n'étaient pas Catholiques et beaucoup de leurs chefs s'étaient alliés avec les Musulmans. Il y a une tradition orale qui affirme que Charles Martel n'a pas freiné les Musulmans, que c'est la peste qui l'a fait, que les Pyrénées ont freiné la peste. Si Charles Martel a été nommé martel qui vient de marteau, ce n'est que pour les exactions qu'il a commises contre les Chrétiens du sud de la France. 

Ceux qui ont construit ou qui ont au-moins entretenu durant plus de sept siècles, le plus ancien monument de St-Étienne, la pyramide de Valbenoite, sont des moines cisterciens, des falsificateurs d'histoire, ils ont caché l'histoire islamique des châteaux de Rochetaillée et de Grangent, jusqu'à aujourd'hui les leurs cachent l'existence de leur immense pyramide qui pourtant est publique, publique mais ignorée.

Tu cherches, tu trouves!

Les Archives de St-Étienne disent que la pyramide de Valbenoite date du Directoire. Le site Forez-info a dit que le plus ancien document qui la mentionne est du 14e siècle. Ailleurs sur le net, j'ai lu: "On ne sait pas grand chose de ce monument. Certains disent qu'il est construit à l'emplacement d'un ancien menhir autours duquel se réunissaient les druides, au milieu des chênes".

À la Rue Guy Colombet, en face de la Grand'Église, il y a la maison François Premier, au premier étage il y a une vieille cheminée et sa représentation d'un Arabe flanqué de deux vils.

Au 22 Rue Balay, il y a les chargés à la culture du Conseil Général de la Loire et un compas. Ils n'ont pas osé peindre l'équerre, mais qui voit, voit bien l'angle sous le compas.

À l'angle de la Rue de Narwick et du Boulevard Normandie Niemen, dans le parc, il y a un arbre et sa plaque maçonnique.


...et ouai... Stéphanois! ...tête de noix, euh! ...tête de moi!


  • big jack sont -ils miens .ET ALORS?

    · Ago over 5 years ·
    Default user

    Tarik To

  • Les francs-maçons vénère un bouc. Et alors? Ils ont prit le pouvoir en 1789. Et alors? Sont-ils miens bien que les autres? Dommage qu'il y est ce ton complotiste, la leçon d'histoire est intéressante.

    · Ago over 5 years ·
    10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

    big-jack

    • Si j'ai bien compris, nous parlons donc de ce qu'on appelle: "la programmation prédictive". Je te laisse donc avec ce petit article de nioutaik.

      "Derrière ce nom qui sonne sérieux pour cacher la misère, se dissimule la théorie du complot la plus fascinanto-stupide de l’univers. La Programmation Prédictive c’est l’idée que les Illuminatis Reptiliens Nazis s’amusent à laisser des indices de leurs futures exactions dans la pop culture, non pas pour nous permettre de les éviter mais pour que, lorsque ces événements se produisent, les masses soient persuadées que ces événements sont réels et non mis en scène. Sans cette programmation prédictive, les gens trouveraient ces événements trop bizarres/impossibles/improbables et les remettraient en cause. Ça se tient ! Quoi de mieux que des événements imaginaires diffusés dans des œuvres de fictions pour faire croire aux gens qu’ils sont réel et non, euh, fictionnels ! Heureusement que les complotistes de l’extrême ne tombent pas dans le panneau, sinon le monde serait déjà aux mains des Aliens Franc-maçon de Montargis.

      Le plus beau c’est que la Programmation Prédictive ne se contente pas de préparer l’Humanité à des attentats/drames, non, elle sert aussi à nous habituer à la vision des symboles Franc-Maconnique et notamment la fameuse Pyramide à l’œil qui voit tout. Vous savez, histoire que lorsque le Nouvel Ordre Mondial sera en place, les gens ne croient pas que c’est juste pour de rire, j’imagine… Ainsi, les films de Stanley Kubrik (entre autres) sont remplis de Pyramides.

      Whoââ ! Des triangles apparaissent parfois dans des scènes de films. Tout cela ne peut avoir aucun rapport avec la perspective cavalière ou le fait que sur des milliers d’heures d’images, il doit quand même être possible de choper trois lignes qui forment un triangle. Non, c’est forcément un message des Illuminatis !

      Les complots c’est vraiment formidable ! Grâce à eux, rien n’est jamais vraiment la faute de personne. En réalité, tout ce qui va mal dans le monde est causé par les grands méchants Illuminatis habillés de costumes Armani en peau d’orphelin qui tirent les ficelles dans l’ombre tout en sirotant du punch au sang de veuves..."

      C'est vrai, ça pique un peu mais ça a le mérite de développer l'esprit critique qui est sérieusement absent sur la toile. Et allez, le lien qui va avec aussi:

      http://www.nioutaik.fr/index.php/2013/05/17/648-top-6-des-theories-du-complot-les-plus-ridicules-du-monde#c444956

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • "Du tourisme antimaçonnique, que des faits, pas d'avis, que des preuves."

      Donc, si je vous comprends bien, vous préférez ne pas donner votre avis. Vous énumérez des lieux où l'ont peut apercevoir des traces des franc-maçons.

      Auriez-vous peur d’assumer vos théories ?

      « Il faut lire l'arbre de haut en bas, il y a d'abord un S majuscule, ensuite un I majuscule, ensuite un O majuscule et enfin le N majuscule est le tronc, «SION», si-si! »

      Quel est le rapport entre la franc-maçonnerie et le sionisme ? Je ne demande qu’à apprendre et ne cherche en aucun cas à vous mettre en difficulté.

      Mon avis personnel est que ce genre de textes ne fait que semer le trouble. Beaucoup d’énumération sans partie prit. Un esprit faible, de la façon dont vous parlez de tout ça, aura vite fait de faire des amalgames.

      Comme vous le savez sûrement en tant qu’intellectuel, les franc-maçons sont incapables de créer un nouvel ordre mondial étant donné qu’ils sont déjà incapables de créer de l’ordre entre eux. Il y a, en fait, autant de franc-maçonneries qu’il y a de franc-maçons. Au jour d’aujourd’hui, en Europe et surtout en France, la franc-maçonnerie majoritaire est dite « libérale ». C'est-à-dire qu’elle accepte les athées, les chrétiens, les musulmans, etc… Cette franc-maçonnerie majoritaire stipule qu’il y n’a « aucune religion qui serait plus vraie que les autres ». C’est aussi la raison pour laquelle elle a été persécutée dans de nombreux pays.

      Malgré tout ce qu’il se dit sur la franc-maçonnerie, ce n’est pas une société « secrète ». Beaucoup d’hommes politiques et autres n’ont aucuns problèmes à dire qu’ils sont franc-maçons. Il y a même un site où l’on peut postuler (http://www.godf.org/) :-) . Je vous rassure tout de suite, je ne le suis pas et je ne veux pas le devenir.

      Pour ce qui est d’Hitler et du nazisme (vous citez « mein kampf »), il faut quand même savoir qu’il est à l’origine de la disparition des loges maçonniques en Allemagne. Beaucoup de franc-maçons ont été déportés, non pas parce qu’ils appartenaient à des loges maçonniques mais, parce qu’ils étaient souvent membres de la résistance.

      « Comprenez que rien ne peut contredire ce que j'ai écrit dans l'article que vous commentez ».

      C’est fantastique, vous êtes inatteignable. :-)

      « La plupart des choses fausses et folles contre les comploteurs sont initiées par les comploteurs pour que les trop près de la vérité refusent avec la folie, la vérité. »

      Alors là, je ne sais plus quoi dire. Tous les sites sur lesquels je surfe sont créés par des complotistes franc-maçons ?!! Du coup, c’est vrai que ça me la coupe. :-)

      Et juste pour savoir… Quel concours avez-vous gagnez ?

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • Mais je vous assure, je fais de mon mieux pour comprendre. Mais tout ça me paraît teinté de mysticisme, d’obscurantisme et de théories complotistes.

      En réalité, j’aime comprendre. C’est pour cette raison que je ne me contente pas d’aller sur des sites anti-complotistes, anti-sionistes ou anti-maçonnique. Je vais partout parce que je ne suis pas prêt à avaler n’importe quoi.

      De toutes ces recherches, un élément ressort le plus souvent. Les complotistes, les mystiques et autres raconteurs d’histoires utilisent toujours les mêmes procédés : Le sensationnalisme, l’omission de certains faits et surtout, ils font preuve d’une grande ferveur quand il s’agit de prendre des raccourcis.

      « St-Étienne pullule de revendications maçonniques, mais ni la Milice ni la Gestapo ne les ont effacées. »

      A en croire votre texte, c’est la ville toute entière qu’il aurait fallu rasée pour effacer leurs traces.

      « Avant le 6 juin 1944, à la Grand'Rue, les Nazis défilaient. Le premier mars 1941, la Place de l'Hôtel de Ville était noire de Nazis au salut nazi acclamant Pétain. Le 6 juin 1944, Pétain était au balcon de la salle Aristide Briand de la mairie, devant une place noire de Nazis, etc… »

      Beaucoup d’énonciations qui vous mettent en positions de fin connaisseur mais en aucun cas n’étayent vos théories. « Ce monsieur là connait pleins de choses donc il a forcément raison… »

      Vous suggérez ensuite que les nazis et les franc-maçons étaient de mèche, que les franc-maçons sont islamophobes. Cela va à l’encontre de tout ce que l’on sait. Comme je vous l’ai expliqué plus haut, beaucoup de franc-maçons ont été déportés pendant la deuxième guerre et toutes les loges allemandes ont été dissoutes après le passage des nazis. Pour ce qui est de l’islamophobie, sachez qu’il n’y a que les loges scandinaves qui ne tolèrent que les chrétiens dans leurs rangs. Toutes les autres loges à travers le monde acceptent les musulmans, les athées, les chrétiens, les agnostiques, etc… D’où tenez-vous donc ces informations ? J’aimerais vraiment le savoir.

      Parlons sans détours, si vous aviez dans l’idée qu’il existe un groupuscule visant à établir un nouvel ordre mondial, il serait plus qu’étonnant que la franc-maçonnerie soit leur QG, car cela va à l’encontre de toutes les idées promulguées par la franc-maçonnerie jusque-là.

      Pour ce qui est de la photo, je ne sais pas où c’est ni ce que c’est. Par contre, j’ai bien lu le petit commentaire que vous avez posté en dessous : « La Franc-maçonnerie n'a existé que contre l'Islam, les Templiers du 12e siècle étaient les premiers Franc-maçons: une arme manipulée par les chefs des Chrétiens. Le courant bouddhique du Dalaï Lama n'existe que depuis 1391. »

      Cette critique envers la franc-maçonnerie est très minoritaire dans le monde musulman. Il n’y a qu’un seul pays, l’Egypte, qui a prononcée une fatwa contre l’initiation à la franc-maçonnerie. On peut être initié partout ailleurs.

      Je ne sais pas trop ce que vous vouliez dire, mais le bouddhisme est quand même plus vieux de 1200 ans que l’islam…

      En résumé, je ne comprends pas vraiment où vous voulez en venir, votre texte est aussi flou et embrumé que vos opinions. Mais bien sûr, je peux me tromper et je ne demande qu’à apprendre.

      Je n’ai toujours pas comprit non plus (peut-être parce que je ne comprends rien…) Quel concours avez-vous gagné ?

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • J’ai essayé de retrouver votre réponse quant au concours, sans succès. Permettez-moi donc de reposer la question. Quel concours avez-vous gagné ?

      Pourquoi voudriez-vous tout effacer ? J’avais cru comprendre que vous étiez un partisan de la libre expression. Ne pourrions-nous pas continuer ce débat ? Je ne suis pas réfractaire à changer mes opinions, comme je vous l’ai déjà dis, je ne demande qu’à apprendre.

      Je ne suis pas un défenseur de la franc-maçonnerie. C’est une société très controversée et il y a sûrement beaucoup de raisons valables à cela. Cependant, il me semble juste de constater que ce n’est pas la franc-maçonnerie qui est islamophobe mais qu’une partie de l’islam est anti-maçonnique.

      Pour mieux comprendre les relations entre le monde arabe et la franc-maçonnerie, je vous laisse lire cet article du très pointu Antoine Sfeir : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-francs-macons-en-terres-d-islam_496022.html

      Et puis, cet article de Philippe Benhamou, lui-même franc-maçon pour ce qui est des idéaux de la franc-maçonnerie : http://philippebenhamou.blogspot.fr/2014/03/la-franc-maconnerie-et-lislam.html

      Merci encore d’avoir prit le temps de me répondre, et peut-être à bientôt.

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • Merci pour cette vidéo très instructive.

      N’est-ce pas dans l’échange que nous apprenons ?

      En fait, je n’avais pas vraiment l’impression de couler... Bref, je trouve dommage que vous refusiez le débat, vous n’utilisez plus d’arguments contre ce que j’avance. Vous préférez m’attaquer directement... Mes arguments ne vous semblent-ils pas intéressants ? Avez-vous seulement consulté les liens que je vous ai envoyés ?

      Je me demandais quel concours vous aviez gagné car le concours « stéphanois fier » n’a pas encore rendu son verdict. Si vous pensiez gagner ce concours, désolé de vous décevoir mais je suis prêt à parier que ce ne sera pas le cas. Espérons que je me trompe.

      Votre texte est fort intéressant mais d’après moi, il manque cruellement d’objectivité. Un esprit faible aurait vite fait de tout confondre et de faire des amalgames. Vous pensez donc que les franc-maçons sont sionistes et qu’ils veulent détruire l’islam. J’ai essayé de vous démontrer par A+B que ce n’était pas le cas et vous n’êtes pas d’accord.

      Voilà où nous en sommes aujourd’hui Mr. Mourad Ouhssaine.

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • Le concours est terminé. Mais les résultats seront publiés sur le blog au moment venu et non pas sur la page du concours. C'est-à-dire, ici: www.welovewords.com/blog

      complotiste, adjectif

      Sens Une personne complotiste est un partisan d'une ou plusieurs théories du complot. Généralement, le complotiste interprète certains signes comme faisant partie d'une conspiration menée par des individus dangereux. Ex Il m'énerve avec ses théories complotistes. On ne peut plus faire un pas sans qu'il voie un espion à la solde du gouvernement.

      http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/complotiste/

      Bonne nuit. ;-)

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • Heu… Mais attendez. Pourquoi ils n’ont pas donné les résultats du concours ? Laissez-moi deviner… Il y aurait comme une sorte de conspiration contre vous ? 

      « Les comme toi » Si par les « comme moi » vous faites allusions aux gens qui se renseignent avant de dire ou d’avaler n’importe quoi, alors oui, je veux bien être « les comme toi ».

      Que le 11 septembre soit un complot politique, en réalité, ça ne m’étonnerait pas plus que ça. Mais est-ce que vous insinuez sérieusement que Alain Lovato était déjà au courant pour le world trade center et tout ça juste pour le plaisir de faire un pied de nez au reste du monde ? Est-ce que j’ai bien compris ? Ça me parait très improbable.

      Mais je vous assure que je serais le premier à venir vous faire des plates excuses le jour où il sera prouvé qu’il y avait des allusions au 11 septembre dans le journal de Mickey. Je plaisante bien sûr. Mais j’ai tout simplement du mal à croire que la franc-maçonnerie soit à la solde des sionistes et qu’ils aient comme but de détruire l’Islam. Cette théorie va à l’encontre de tout ce que j’ai pu lire sur la franc-maçonnerie, voilà tout.

      Pour ce qui est de m’écraser, c’est pas gagné.

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • Non, l’entrée administrative n’est pas faite de trois parties mais de 7. Ne voyez-vous pas ce que vous avez envie de voir ? Je ne vois aucune aile, aucune queue, ni aucun fuselage. On peut lire un peu ce qu’on veut aussi, 0C91110, OSS117, 6PO, etc…

      Croyez-moi, vous pouvez dormir tranquille car aucuns agents de la CIA ne va venir vous tuer parce que vous avez décelé un complot international dans trois bouts de murs à St. Etienne.

      Bien à vous.

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • C'est bon, mission accomplie!

      Mourad Ouhssaine: 911 - Jacques: 0

      S'iiiiil te plait, surtout n'efface pas ton dernier commentaire et son auto-contradiction. Quand un ingrédient est mauvais, toute la gamelle l'est. Tous ceux qui nous liront à l'exemple des plus de 500 lecteurs en 40 jours qui ont lu mon article, ici-même, verront que tu as écrit "l’entrée administrative n’est pas faite de trois parties mais de 7" mais aussi "vous avez décelé un complot international dans trois bouts de murs".

      Au suivant, Jacques est mort.

      · Ago over 5 years ·
      Moi

      Mourad Ouhssaine

    • Ecoutez Mourad, avant de vous rencontrer, j’étais persuadé que des amis à moi étaient de vrais complotistes. Mais quand ils ont lu les histoires que vous racontez, nous avons passé des soirées entières à rigoler. Grâce à vous, ils sont revenus sur bons nombres de leurs théories. Entre les profils que vous avez créés pour vous donner des voix et tous les amis de mon entourage, je crois qu’on arrive facilement à 500.

      J’espère que nous resterons longtemps « amis » car j’aime les poètes et j’aime les fous. Vous êtes un personnage hors-normes ! Et je vous aime de tout mon cœur ! Si l’on prend en compte votre érudition et la ferveur dont vous faites preuve, il m’est apparu indispensable que vous écriviez des histoires. N’arrêtez pas surtout et ne laissez personne vous contredire.

      Merci pour ces échanges. Merci pour vos convictions. Je vous souhaite d’être reconnu et de vivre encore longtemps.

      Votre ami pour toujours, Jacques le mort.

      · Ago over 5 years ·
      10383532 10205141533480269 7201734858180516904 n

      big-jack

    • Et allez! C'est quoi cette calomnie??? "Les profils que vous avez créés pour vous donner des voix"? C'est quoi, sous-estimes-tu ceux de chez WeLoveWords? Eh, parmi eux, il y a des spécialistes du net qui savent lire une adresse IP. Ou peut-être que tu les accuses de complotismes, qu'ils ont vu que j'ai voté plusieurs fois et qu'ils m'ont laissé faire. En vérité, il y a bien eu deux votes avec mon PC, ceux de mes deux neveux qui ont commenté ma publication avant toi. Tu dis tes amis? Je ne te crois pas, je crois que tu n'as pas d'ami, aucun ami. Par contre moi, que dans cette publication, on voit huit amis dont sept filles qui ont voté pour moi, qu'avec ces votes et ceux de mes deux neveux, j'ai gagné le concours.

      https://www.facebook.com/Morad.Ouhssaine/posts/10204773146587083

      · Ago over 5 years ·
      Moi

      Mourad Ouhssaine

    • Oups! :)

      https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10204884567092526&set=a.1700279065388.2093528.1190271733&type=1&theater

      · Ago over 5 years ·
      Moi

      Mourad Ouhssaine

  • 20/20!

    · Ago almost 6 years ·
    Default user

    Mamiche Ouhssaine

  • Quel article! 20/20! C'est ça qui est bien en France: la liberté d'expression! Que dis-je! La liberté d'informer!

    · Ago almost 6 years ·
    Default user

    Jibril Ouhssaine

  • MOURAD LE GRAND OBSERVATEUR IL A L OEIL

    · Ago almost 6 years ·
    Default user

    Tarik To

  • Mourad sait de quoi il parle. Curieux, vif d'esprit, intellectuel qui maîtrise les mots et la culture, son article trace une vérité que l'on ne crie pas. Les arguments sont là, et le sujet traité avec dextérité.

    · Ago almost 6 years ·
    Default user

    Salim Boumediène

    • ...c'est que j'apprends de mes amis inspirants, comme Mon Sieur Salim.

      · Ago almost 6 years ·
      Moi

      Mourad Ouhssaine

    • Le maître finit toujours par apprendre de l'élève dit-on...

      · Ago almost 6 years ·
      Default user

      Salim Boumediène

    • Oui, mais je viens de naître... attends, j'en suis qu'à deux mille poèmes, environ... encore deux mille in cha'a-l-Lah...

      · Ago almost 6 years ·
      Moi

      Mourad Ouhssaine

  • Tou a fai daccort

    · Ago almost 6 years ·
    Default user

    Rachid Ishmate

    • ...et comment ne pas l'être, sans être Franc-maçon?

      · Ago almost 6 years ·
      Moi

      Mourad Ouhssaine

  • Mes photos: https://www.facebook.com/Morad.Ouhssaine/media_set?set=a.10204002342677467.1073741833.1190271733&type=3

    · Ago almost 6 years ·
    Moi

    Mourad Ouhssaine

Report this text