Les ipomées.

arzel

le temps des fleurs

                   

                     Les ipomées ont envahi

                     Tout le mur de la cour

                     Leurs pousses vertes grimpent jusqu'à la gouttière

                     Et la fenêtre sera bientôt recouverte

                     Si je n'y mets bon ordre.

                     Les fleurs bleu vif colorent 

                     La masse verte des feuilles

                     Que le vent agite doucement.

                     Et les pousses neuves

                     Qui n'ont pas encore trouvé de support

                     Se balancent au gré de la brise

                     Cherchant désespérément

                     Un bras solide auquel s'enlacer.

                      

Report this text