Les oreilles de Jacqueline.

effect

Si j'avais été un vrai cochon, j'aurais ouvert plus de bouteilles avec mon cul.

Ce n'était ni celui d'un tabac ni celui d'une poste, c'était mon bureau. Il sentait les petites cuisses de Cuba et la gomme arabique: il sentait le Davidoff et la lettre recommandée. J'avais réussi dans les affaires louches pendant que ma femme travaillait aux affaires sociales. Quand elle rentrait du travail, on comptabilisait dépenses et recettes de la journée.

« J'ai fait 60 couvertures et 150 plateaux-repas, et toi mon chéri ? »

« J'ai encaissé la BMW Roumaine et suis sur la transaction d'une Ford Western Union ! »

Betty donnait beaucoup de son temps à l'humanitaire pour assouvir ses sentiments à autrui, quand moi je passais le mien à la revente de voitures sans papiers.

Les couvertures de Betty venaient de surplus d'EHPAD ou d'inconnues multi-millionnaires américaines et étaient généralement chauffantes.

« Oh la poisse ! On en a reçues plus de 1 000 en 110 volts du Texas ! Avec Monique on se fait chier à les repasser en 220 en cousant des mini transformateurs chinois dans le molletonné du dessus  ! Y en a pour plus cher en électronique qu'en fausse laine de mouton ! Tu parles d'un don ! »

« Fallait les retourner à l'expéditeur ! »

« Tu peux pas ! Tu peux pas refuser un don quand t'es une association, c'est la loi, c'est comme ça ! Et t'imagines ? 1000 couvertures électriques à retourner, ça fait plus de 2 tonnes en Colissimo ! Bonjour le prix du cadeau ! »

« Tu peux pas refuser un don ? Qu'est-ce que tu me racontes ? Regarde la jacqueline, elle a bien signé un papier comme quoi elle refuse à sa mort qu'on lui prélève un quelconque organe ! C'est bien un refus de don, non ?

« Franchement, des oreilles de 70 balais, qui voudrait en porter ? En plus elle a du se les faire tirer au moins 3 fois dans sa vie pour pas les avoir sur les épaules ! Elle a sur elle plus de collagène et de fils tendeurs qu'un rôti de porc au rayon promo d'un Leclerc ! »

Quand arrivait l'été, Betty attendait les maillots et serviettes de plage pour si jamais un Carré Hermès ou un maillot Pain de sucre tombaient du camion...

Report this text