Les paresseux

hlarvee

Les paresseux sont d'étranges solitaires.

Dedans leur bulles, ils planent au repos,

"Surtout, surtout, bien ménager ses os"

Ils savent parfaitement reconnaitre un pair :

Avec lassitude, ils s'affalent et font le mort.

Ne rien faire, et être dupe de son corps.

Même si l'ennui lui parcoure l'échine,

A ne rien faire son esprit l'incline.

Renconter, parler et voir des tiers,

Violerai sa bulle éphémère.

Dans sa molle et sourde indifférence,

L'atrophie patiemment ronge ses sens.

De fil en aiguille le temps coule,

Doucement vers la mort il roule.

C'est seul qu'il nouera connaissance,

Avec le seuil de l'absolue délivrance;

Las et sans envie il n'aura pas pris,

Le temps de rencontrer la vie.

Report this text