Les ragotons

Isabelle Polle

Ces vieux rogatons

Ragotent

Et radotent

De sales gratons

Les glaviotent

Les chicotent

A l'envie

Les crachent

Ces médiocrités

Comme du vomie

pour combler

souvent

Le néant

De leur vie

de leurs pensées

ou de leur intimité

pour s'estimer

Ces commères

Se gargarisent

De cancans acides

souvent imaginaires

Leur méchanceté

Qui est leur moteur

est A la hauteur

Du mal provoqué

Dénigrer

Pour en jouir par X puissance

Ou le viagra de la médisance

Un substitut d'une absence

fondatrice de leur envie

ou de leur jalousie

Ils surmontent ainsi

leur complexe

d'infériorité

ou leur nullité

dans un réflexe

de défense,

disent ragoter

ou dénoncer

par bienveillance

prêt à le jurer

sur la Bible

pour le bien de ceux

les malheureux

qui en sont la cible

Hypnotisés par le mal

A s'en tirer une balle

Dans la cervelle

Ils sont conventionnels

et voyeurs, ces bourgeois

ces langues de putois

Sont friands d'anecdotes

Au venin

Dont nul n'a l'antidote

Dans un ballet de papotes

au purin

Pour exister

Ils ragotent

avec perfidité

Des quand dira t on

ces cochons

De la merde

- Ces saperdes

Ces mène à sa perte

Sans que ça se perde -

Sur des gens

Qui sont

par essence

Différents

Ceux qui ont

cette chance

Report this text