Les toilettes japonaises

Hervé Lénervé

La haute technologie arrive dans les foyers. Domotique pour gérer votre intérieur, le high-tech s’attaque, à présent, au WC.

Pour faciliter les tâches ménagères, les recherches et développement sont à la mode. Cela représente un marché considérable, chaque foyer voudra être équipé avec le nec plus ultra de la technologie. Réglage de la température des pièces sur votre smartphone. Caméra de surveillance pour constater que vos garnements ne font pas leurs devoirs, mais s'initient à l'amour avec leur baby-sitter. Surveillance des jardins pour vérifier à distance, si vos tomates poussent. Fermetures motorisées de tous les ouvrants dont la porte d'entrée dont on ne retrouvait jamais la clé dans ses poches sous la pluie. Tous les progrès de nos Sociétés modernes entre dans les maisons. Le dernier engouement pour le modernisme s'invite dans les lieux intimes par les toilettes japonaises.

Enfin toute une batterie de services qui doit nous faciliter la vie domestique. Les dernières technologies au service de l'homme moderne.

 

L'hygiène est une des premières préoccupations nippones. Leur nouvelle génération de toilettes est très sophistiquée. Siège chauffant, jets d'eau tiède directionnel pour le lavage de l'arrière train qui sifflera trois fois. Séchage du fessier par air chaud. Pulvérisation de parfum des bois après défécation et ambiance musicale relaxante pour un meilleur transit intestinal.

Maintenant je me demande si cette assistance de tous nos instants ne va pas changer notre conception des tâches ménagères. Une coupure d'électricité ne serait-elle pas le retour à des pratiques oubliées.

-         Chéri, le robot-cuistot ne fonctionne plus !

-         Chérie ! Comment fait-on pour se torcher le cul ?

-         Prend du papier numérique !

Méfions-nous que cette assistance toujours plus intrusive dans nos pratiques quotidiennes ne menace pas l'humanité tout entière. Entière ? Non ! Car les pays pauvres seront épargnés, les autres, riches comme émergeants, disparaîtront par inanition et occlusion intestinale.

  • Sachant que les intestins seraient le véritable cerveau,il n'est pas sot et hygiénique de chouchouter les boyaux

    · Il y a 12 jours ·
    30ansagathe orig

    yl5

    • On pourra toujours coiffer d’un pot de chambre notre vieux cerveau. :o)

      · Il y a 12 jours ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • Un chapot (devin)

      · Il y a 12 jours ·
      30ansagathe orig

      yl5

    • Le pot de terre contre le pot de vin. :o)

      · Il y a 11 jours ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Oui, et c'est bien fait ! Ceci dit, j'ai toujours pensé que le meilleur indicateur de savoir vivre d'une société consistait en la présence correcte et effective ou non de WC publics. A Lyon comme dans d'autres villes il fallait d'abord se rendre dans un "cani", et donc commander une boisson... (là, on tourne en rond, hein !). Donc ceci pour obtenir du patron rougeaud la "clé du paradis" (segment d'os à moelle) qui donnait accès à uns sombre cabirotte où les déclenchements de la chasse d'eau pouvaient inonder jusqu'au chevilles... Mais au moins la trouille déconstipait et les gravures rupestres (surtout dans les lieux publics) remplaçaient le journal. Heureux temps... Mais la gentrification des villes, surtout en France, fait disparaitre (honte ?) ces hauts en couleur. La solution japonaise n'est hélas qu'un sinistre prolongement des camps de concentration.

    · Il y a 12 jours ·
    Autoportrait(small carr%c3%a9)

    Gabriel Meunier

    • Triste avenir ! Nos cacas ont du mouron à se faire ! :o)

      · Il y a 12 jours ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Signaler ce texte