Lettre de mon cœur au tien.

maelis

Mon tendre amour,

       Il y a tant de choses que j'aurais pu te dire si tu avais choisi de rester. J'aurais voulu, au moins, te dire une fois de plus à quel point je t'aime. J'aimerais aujourd'hui que tu m'entendes le dire, mais tu es bien loin de moi, à présent.

       Je ne vais pas te dire que je souffre, je ne vais pas te dire que j'ai besoin de toi, ni que tu me manques. Je ne vais pas te souhaiter le meilleur, je ne vais pas te dire de prendre soin de toi, ni te dire que tu mérites ce qu'il y a de mieux. Ma bouche a déjà prononcé ces mots. Aujourd'hui, je veux que tu entendes ce que mon cœur n'a pas pu prononcer.

       Tu as su avant moi que ça allait arriver, et à présent, c'est le cas : je t'en veux. Je t'en veux de ne pas avoir voulu d'un couple avec moi. Je t'en veux de m'avoir laissée te faire confiance. Je t'en veux d'avoir fait des promesses que tu n'as pas tenu. Je t'en veux de m'avoir trompée, en me laissant croire que tu resterais avec moi. Je t'en veux de m'avoir fait goûter tes lèvres pour ensuite les mettre hors de ma portée. Je me sens bien immature de t'en vouloir, et pourtant, ça me fait du bien. Ça me permet au moins d'arrêter de penser à la sensation de ton cœur battant sous ma paume, de ta peau chaude, ou de ton odeur sucrée.

       J'étais déjà prête à t'aimer pour tout ce que je ne connais pas de toi. J'aurais aimé que tu sois prêt aussi, mais pour ça, je ne t'en veux pas.

       Je te remercie de m'avoir appris ce qu'est la tristesse. Je te remercie de m'avoir appris à faire confiance. Je te remercie de m'avoir appris à laisser mon cœur se briser en silence. Je te remercie de m'avoir appris que mon cœur pouvait se briser sans que je m'écroule toute entière. Et je suis désolée de ne pas avoir appris à supporter la solitude, mais j'espère que tu comprendras.

       Maintenant que je me suis exprimée, j'espère être capable de lâcher prise, d'arrêter de me battre, et de ne plus avoir mal. J'espère que toi aussi, tu lâches prise. J'espère que tu n'as pas mal comme moi.


       Je t'aime.

Report this text