L'incroyable Noasette !

Julie Bobine

Petit conte pour enfant

Rose habitait avec ses parents, dans une petite maison située dans la forêt. Durant l'automne, juste après l'école, Rose allait cueillir les champignons tout près des arbres et ramasser les noisettes qu'il en tombaient. Elle se baladait avec sa maman en faisant des petits pas chassés. Dès que son œil croisait un beau cèpe ou une grosse noisette, elle s'arrêtait pour l'observer de plus près et demander l'avis à sa maman, avant de glisser son trésor dans son petit panier d'osier.

Le jour de ses 5 ans, Rose, qui était née le 26 du mois de septembre, se rendit à l'école avec un beau gâteau à la noisette pour fêter son anniversaire avec ses camarades. Elle passa la journée, entre la peinture, les lettres de l'alphabet et les numéros qu'elle comptait sur ses doigts, se hâtant de l'heure du gouter ! A la fin de l'après-midi, le cœur de Rose battait la chamade quand sa maîtresse, Mme Petit, entonna les mots suivants : « Bon anniversaire Rose ! Juste avant de souffler ta 5ème bougie et de déguster ce beau gâteau, nous allons te remettre ton cadeau ! »

Toute excitée, Rose sautillait sur place ! Madame Petit sortit de sous son bureau un carton de taille moyenne, qui semblait bouger de droite à gauche! Le carton était-il vivant ? Rose pencha sa tête au-dessus du carton, sous les yeux ébahis de ses camarades : un écureuil tout mignon lui montrait sa frimousse ! Sa bouille était aussi petite qu'une noix et c'est ainsi qu'elle le nomma « Noa ».

Depuis ce jour, Noa l'accompagna lors de ses balades en forêt. C'était un gros gourmand : il grignotait en chemin les noisettes qu'il trouvait, si bien que parfois, Rose ne parvenait plus à remplir son petit panier. Le mois d'octobre passé, les feuilles rousses et ocres des arbres tombaient, et bientôt ils se retrouveraient complétement nus !

Un hiver et un été passèrent, et bientôt Rose eut l'âge de 6 ans. Au dernier jour de ses 5 ans, le 25 du mois de septembre, Rose se rappela la première fois qu'elle avait vu Noa : c'était trop génial !

Elle souhaita alors lui offrir quelque chose de spécial, car le lendemain, le 26 du mois de septembre, ce serait un peu son anniversaire à lui aussi ! Elle s'assit sur le banc de derrière sa maison et se mit à réfléchir à une idée de cadeau. Distraite, elle leva la tête attirée par le chant d'une alouette. Non loin d'elle, une petite bille de lumière dans le parterre de feuilles. Étonnée, elle se dirigea vers cette surprenante petite balle : une noisette luisante ! Noa serait fou de joie ! Rose pris la noisette étincelante et la glissa dans sa poche en toute hâte. Le lendemain matin elle offrirait son incroyable noisette à Noa.

Mais quand le matin fut, la noisette avait disparue. Rose se mit à pleurer, serrant Noa tout contre elle, et couru vers sa maman pour lui raconter sa mésaventure : elle avait trouvé une noisette magique et un tout petit asticot était venu la manger pendant la nuit ! Rose, les yeux remplis de larmes, montrait sa poche et ce petit asticot qui y dormait tout au fond.

Noa et sa maman se regardèrent alors et éclatèrent de rire à l'unisson ! Rose, fronça les sourcils et leur demanda ce qui était si drôle ? En chœur la maman de Rose et le petit écureuil lui répondirent : « Mais ce n'était pas une noisette mais un ver luisant ! »

Soufflée, Rose s'interrogeât, regarda à nouveau le ver, se remémora la veille… et enfin sourit et dit au petit ver « Toi, tu es le cadeau de mes 6 ans, et comme tu es un blagueur, je t'appellerai Ver-Sot ! »

Report this text