Maël

strigidae

Ce mâle inversé au verset malin,
Déverse des maux entre deux verres.
Son âme de poète vous conte fleurette,
Son fleuret effleure sans heurts la vérité.
Téméraire, il erre et passe dans l´espace
De sages messages dignes d´un mage.
Magie imagée sous cet air marginal,
Allez râle mon ami, râle.
Râle contre ce mal viscéral
Et desserre tes vices.
Vis ces instants sans jugements.
Ce juge ment et sans mentir,
Je m´en tire pas si mal
De ce mal à dire les choses.
Et si j´ose poser ces proses,
C´est peut-être qu´un magicien
A rencontré mon chemin.
Et c´est dans cette contrée,
Que je souhaite me reposer.
Déposer les armes,
Et laisser couler mes larmes...

Report this text