Maman, c’est quoi l’amour ?!

Audrey Lafourcade

Article / interview d'une psychologue sur la question de l'amour pour les enfants, publié sur le blog de Du Pareil Au Même.

A l'approche de la St Valentin, on a voulu vous parler d'amour, de p'tit ou gros crush*, de cœurs qui palpitent, de joues qui deviennent écarlates… Vous voyez où on veut en venir ?! Aujourd'hui, on vous parle d'amour chez nos p'tites canailles.

Parce qu'on sait qu'en tant que parent, on se pose des milliers de questions, à tort ou à raison, on a décidé de vous aider à y voir un peu plus clair sur le sujet.  

 On a interrogé Agnès Henray, psychothérapeute et auteure de « Petit traité sur l'art d'être Parent » à paraître aux éditions Anfortas, qui nous a apporté des réponses éclairées.

 

DPAM : A quel âge commencent les sentiments amoureux ?

AH : Le sentiment amoureux existe dès la plus tendre enfance, mais il s'exprime généralement à partir de l'entrée en maternelle. Il n'est différent du sentiment amoureux des adultes que par l'absence de désir sexuel et l'absence de projection dans le futur (les enfants ne vivent que dans l'instant présent et n'ont pas de représentation d'eux dans le futur).

 

DPAM : Doit-on prendre ces amours au sérieux ?

AH : Ces épisodes amoureux ont une intensité semblable à celle que ressentent les adultes. Il est donc important d'entendre les confidences des tous petits avec  sérieux et respect. 


DPAM : Est-ce un passage obligé ?

AH : C'est une expérience  inhérente à la socialisation de l'enfant. La découverte des autres et du temps partagé,  le regard et la formation des groupes, le bonheur de plaire et les préférences. Tomber amoureux fait partie de cette découverte de soi.


DPAM : Comment doit-on se comporter vis-à-vis de ces relations ?

AH :Inutile de se mettre la pression. Il est nécessaire d'être à l'écoute, sans se projeter dans l'histoire de l'enfant, mais sans pour autant le prendre de haut ou se moquer de ce que ce jeune amoureux ressent. Il est nécessaire que les parents ne s'approprient pas l'histoire de leur enfant : être là pour entendre sans juger, sans projeter et sans interpréter.

 

DPAM : Ces amours influenceront-ils leurs relations futures ?

AH : Les histoires d'amour construisent l'être quel que soit l'âge de celui qui aime. Cette expérience donne  la capacité de rencontrer, de s'attacher et de se séparer, en clair de vivre le processus complet d'une relation. L'enfant se sent aimable et important, ce qui nourrit son estime de soi et son assurance.  L'état amoureux est un moyen de développer ces qualités, mais ce n'est bien sûr pas le seul moyen !  

 

Alors, on vous a apporté des réponses à vos questions ?

Dîtes-nous en commentaire si vous avez encore des questions sur le sujet, nous nous ferons un plaisir de vous répondre. 

 

Enfin, si votre p'tite canaille vous demande d'acheter un petit cadeau à son amoureuse, on vous suggère les petits baumes à lèvres DPAM parfumés et en forme de cœur, à moins de 5€. 


Report this text