Me payer Cash

Jean Claude Blanc

balade en hommage à Johnny Cash, country, western

                   Me payer Cash

Depuis toujours que ça déplaise suis réaliste        (si7, mi)

Et c'est ainsi que désormais je fais la liste          (si7, mi)

De ces faux culs de courtisans, tristes escogriffes  (la, mi)

Reste sur ma ligne, c'est la bonne piste            (si7, mi)

 

Compte sur les doigts d'une seule main les plus sincères (mi, la)

En amitié qui me soumettent à l'arbitraire          (mi, la)

Trop de compagnie autour de moi, me pompe l'air     (ré, la)

A en sortir mon revolver                         (mi, la)

 

Il n'est pas né celui qui pourra me faire taire

Suis passé maitre en la matière, vers de colère

Pour éviter les boniments et les sornettes

Les envoie paitre, ces bandes de traitres

 

Lorsqu'il y va de la liberté de ma conscience

Ne me gêne pas à délirer sur l'insouciance

De ces savants, bien allumés, repus de sciences

Pour se faire sauter, font diligence

 

Nul ne pourra me détourner de mon chemin

Sont bien ancrées mes positions sur le genre humain

Est de retour le sale temps des assassins

Même pas armé, n'ai que mes poings

 

Pas le moment de se barrer comme des lâches

Car il va de la survie de notre race

Hurlons plus fort sur notre patrie, comme Johnny Cash

A ces apaches, faisons la chasse

 

Etre dans l'air du temps, le sort des feuilles mortes

Les terroristes, que le diable les emporte

Sectes de voilés, hélas pas bons apôtres

Prudence de mise, fermons la porte

 

Adepte de country, western sudiste

D'une Amérique où règnent encore fédéralistes

Celle des sheriffs des prairies, qu'en portent l'insigne

Marcher de leur pas faut se montrer digne

 

« I walk the line », ça signifie « je file droit »

Pas comme en France, où se les roulent les hors la loi

Hymne certes sévère pour les bobos, mais pourquoi pas

Avec sa gratte, me payer Cash

M'en réjouis, même si ça fâche   JC Blanc mars 2017 (à Johnny Cash, génial cowboy)

Report this text