Meg Kjaerlighet

helenac

Meg Kjaerlighet

On n’était pas prêt à ça
Qui aurait pu l’être
On ne s’en remettra pas
Sauf à le paraître
Qui aurait pu nous prévenir
Nous avertir des vérités
Des vagues étés des faux saphirs
Qu’il nous faudrait affronter

On n’en serait pas revenu
On s’y serait blotti
Et on aurait attendu
Faute de s’être taris
Qui s’en serait aperçu
Buses étranges à l’avenir
Nos sourires en tir à vue
Il était bien temps de partir

On ne s’y attendait pas
On aurait su quoi dire
Qui n’a jamais l’embarras
D’un amour à guérir
Mais ne serait-ce que tes pas
Ne serait-ce que ton nom
Suffisaient à faire de moi
Un émoi de déraison

Qui aurait pu faire croire
Aux sombres affections
D’un amant dérisoire
Pour l’objet de vos passions


On l’y reprendra encore
Jamais elle ne guérira
Ne sèvrera son corps
Des traces de ses doigts
Qui pourrait l’en empêcher
Lui tendre une oraison
Qui pourrait la sauver
Du délicieux poison

Lui, rien qu’lui
Meg Kjaerlighet,
Deg, meg hjerte,
meg hjerte.

Report this text