Meurs ou Mange !

Soda Pop

(réécriture de "La Nourriture") Parce qu'il fallait que j'essore mes mots, leur faire rendre tout le jus qu'ils peuvent contenir...

La Nourriture est une compensation. Beaucoup de chagrinés et d'abandonnés vous le diront. L'homme désemparé, à moins qu'il ne soit affamé, se rabat sur la pitance. Manger est un flirt avec l'oubli...

Faut se restaurer. Chagrin, pas chagrin, la machine réclame. Ce qui nous perd, mais aussi nous sauve, les bipèdes pensants, c'est cette nécessité d'ingurgiter périodiquement des calories.

Tu les vois, tous, dans les pires désespoirs, refusant la vie, mais finissant par accepter un casse-dalle, sandwich-rillettes ou jambon-beurre. Pire, un Grand Premium Poulet ou Bacon et Cheddar fondu !

Les grands désespoirs, je vais te dire : tu te suicides, ou bien tu bouffes ! Combien en ai-je connu, des peines de cœur, qui capotaient dans le foie gras et le filet mignon. La mangeaille a réconforté d'avantage d'amants trahis que le poison n'en a tués. Meurs ou mange !  

Report this text