Mon seul amant

Julia Nast

Là où l'Adhan résonne

Tragique et majestueux

Ma tête bourgeonne

Et répète sous spiritueux

Quand le hic force sonotone

Sous tes fantômes tentacules

Et perturbe mes crépuscules.


Anaphore du gore,

Recidive du mal,

Ritournelle pour elle.


Mon coeur acclamant,

Le deuil pour seul amant.





Report this text