Mon Pro-Phil, cousu de fil blanc :

howworldcanbe

À l'âge de 46 ans, j'estime avoir grandi très : PRO : professionnel, probe, proactif, productif, progressiste, et prompt. Ainsi que : PHIL : philanthrope, et philosophe.

 

Afin de couper la longue histoire courte… : un Curriculum, probablement hors-normes…☺

 

Ce que m'ont apportés :

 

1)    Mon enfance : L'esprit, des responsabilités, de boute-en-train, de volontarisme, de serviabilité. L'apprentissage de mes 2 langues maternelles : le néerlandais à l'école et le français à la maison.

Aîné de 3 enfants, mouvements de jeunesse et scouts de mes 5 à 16 ans. Dès l'âge de 5 ans, j'implorais mon père de pouvoir l'aider dans son métier d'élagueur. À 14, je travaillais avec lui, tout le temps, que je le pouvais, durant mes congés scolaires (diplômé A2 en horticulture). Je percevais déjà le même salaire journalier que ses ouvriers. Il n'estimait pas devoir me payer moins disait-il, (malgré que logé-blanchi- et bien –nourri), car selon lui je travaillais mieux que ceux-ci…

 

2)    Mes études d'anglais à Londres : L'esprit, d'indépendance, de débrouillardise,de convivialisme, de persévérance.

Parti à Londres, dès l'obtention de mon diplôme d'études supérieures, à l'âge de 18 ans – moins 5 mois…,  avec une épargne de 40,000FB, un tout petit 1,000€ aujourd'hui… Capital avec lequel, je pensais pouvoir largement…, tenir le temps de trouver du boulot, pour subvenir à mes besoins (loyer + frais du quotidien). N'ayant qu'un très faible bagage en anglais, malgré les nombreuses années passées à l'école… (Déplorable), j'ai eu pas mal de fil à retordre…, et à mordre sur de nombreuses chiques… Bref, au bout de quelques mois, je m'en sortais plutôt très bien, avec un travail dans la restauration à temps plein, qui m'a permis de m'offrir des cours du soir, avec au bout de 3 ans, l'obtention du « Proficiency » (diplôme octroyé par l'Université de Cambridge), ainsi qu'un cours à la ‘BAS' – Business Administration School, car j'avais à ce moment-là en tête d'ouvrir un kiosk à gaufres liégeoises, qui ne s'est jamais fait.  Cependant, ce cours m'a appris beaucoup, notamment à bien préparer un business plan et analyse SWOT. Brevet de secouriste de ‘St-John Ambulance'.

 

3)    De retour en Belgique : L'esprit, d'endurance, sportif, rebelle,

Breveté  para-commando, du 1er bataillon de Diest. Bien que je souhaitais être objecteur de conscience… Seulement à ce titre, au lieu de faire 1 an de service armé, l'on était dédommagé…, à devoir faire le double : 2 ans de service social... Ce pourquoi au final j'avais opté pour les paras, en me disant que chez eux, au-moins je ferais beaucoup de sports : parachutisme, spéléologie, grimpe et rappel, course à pied, close-combat, natation, etc…

Qui aurait cru, qu'en '91, allait se déclarer la guerre du Golfe… Et que je me suis retrouvé, avec mes plusieurs centaines de compatriotes… confinés à notre caserne, dont nous n'avions plus le droit de sortir…, car nous étions en alerte rouge, sur le point de départ imminent... Mon sang et celui d'un autre brusselaire, n'ont fait qu'1 tour. Nous avons fait le mur… Pour revenir un mois + tard, non-seulement dégradés, humiliés et maltraités par ceux qui étaient partant-en-guerre, et qui ne sont finalement jamais partis… mais aussi avec toutes sortes de punitions (monte de garde, corvées cuisine, privés de sortie…) jusqu'à la fin de ce service obligatoire… Nous nous étions, donc évadés pour rien…, pas du tout ☺, nous avons séjournés les skis aux pieds à la frontière franco-suisse, tout un mois de bonheur dans un  refuge de bergers en pleine montagne.

 

4)  Quelques-unes de mes expériences professionnelles :

 

A) 4 ans : Distributeur indépendant des produits nutritionnels d' Herbalife :

Nombreuses formations reçues, non-seulement de médecins nutritionnistes, mais aussi de Jim Rohn, PHD., en philosophie, et de Landmark Education, cours de communication et de croissance personnelle. Nombreux voyages dans toute l'Europe et aux États-Unis, en tant que membre du « Global Expansion Team ».

 

B)    1 an : Manager d'un bowling de 18 pistes + billiards + taverne : gestion complète.

 

C)    2 ans à Singapour :

Ayant démarré en tant qu'indépendant autonome, avec un tout petit snack à sandwiches, très modeste, au bout de 2 ans, nous étions 4 associés d'une Private Limited Compagny, avec 2 magasins « The Sand-Witch Hut », + 1 service traiteur, 12 employés à temps-plein, dont la moitié étaient nos vélocistes-livreurs aux bureaux. Pour finalement être déporté menottes aux mains, car malgré ce succès, je n'avais pas réussi à obtenir mon permis de travail, ni en tant qu'indépendant au nom de mon ex-épouse, ni par la suite, en tant que partenaire-associé.☺

 

D)   3 ans à Madrid : Professeur d'anglais, etapprentissage de l'espagnol.

Concepteur et détenteur d'une patente pour la création d'un porte-clefs ‘porte-ticket-métro.

E)     9 mois à Agadir : Professeur d'anglais et de français.

F)     Expérience à Bruxelles et Anvers, en tant que :

Jardinier, déménageur, brocanteur, commercial, conférencier, organisateur d'évènements, barman, chef de rang, encodeur, aide-comptable, et même dame de cour…☺

 

5)    Ce à quoi j'aspire le plus : Un meilleur monde pour tous, aujourd'hui possible. ☺

De quelle manière j'y contribue :

-         www.howworldcan.be : Une totale remise en question de notre société et vivre-ensemble.

-         http://cueillons-notre-vie.over-blog.com : Stages de cueillette

 

6)    Mes thérapies d'occupation ou passe-temps avec les ami(e)s : Musique et chant, écriture, mes textes inspirés et engagés: 47 in English, 47 en Français y 3 en Español : www.welovewords.com/howworldcanbe  et www.welovewords.com/sophiephilos, beaucoup de lectures, jeux de société, principalement scrabble et poker chinois, bons repas, bâtons de palabre, balades nature, excursions villes, car elles ont toutes et chacune quelque chose d'unique.☺

 

Rémi Vandersmissen

glottepoly@gmail.com

Signaler ce texte