Multicolore

jean-remour

A transcender du plomb en or

J’avais foncé dans le décor

De ces barrières multicolores

Mon cœur disait : Dors

Je voyageais de ports en ports,

De mes pensées signant la mort

Fumée lestée dans tout mon corps

Tétanisé  sans passeport

Emmitouflé dans ce carcan

Je traversais les océans

Velléités de possédant

J’avais perdu le fil du vent

Les flashes polluent en nous l’enfant,

Dans la folie de l’air du temps

Lueurs d’un siècle déroutant

Ils nous conduisent au néant

Sur ce chemin semé d’embuches

Il fallait bien que je trébuche

C’était le lot de tout humain

Je n’étais pas ce bohémien

Quand la raison revint à moi

Je vis alors devant l’égo

La vérité de tout cela

Avoir n’est pas l’eldorado

Coquin de sort multicolore

Ce jour pluvieux j’en tremble encore

Sans me méfier, de l’eau qui dort

J’avais  ouvert l’écrin … de pandore

  • Merci.je ne suis pas plus spécialiste que vous.l'essentiel étant de prendre du plaisir

    · Ago about 13 years ·
    Untitled orig

    jean-remour

Report this text