Notes pour comprendre la Société du Spectacle

pierreantoine

Le Journaliste n'est au fond rien de plus qu'un singe perfectionné, un anthropopithèque.

C'est un animal nuisible au plus haut degré, le détruire serait une oeuvre de salubrité et d'hygiène publiques.

Les Journalistes nous inspirent une répugnance invincible...


Si l'on examine de près la bouche d'un de ces êtres médiatico-putrides, on ne peut qu'être frappé de ce qu'elle renferme une langue pointue, en forme de dard ou de crochet. Les piqûres de ce dard ne sont pas mortelles, si l'on sait se défendre à temps.


Le spécimen le plus monstrueux qui existe en France se tient d'ordinaire à Paris; on peut le voir rôder autour des hommes politiques, dans les couloirs de l'Assemblée Nationale, sur le terrain auprès des élus.

Mal guidé par de mauvais yeux -il ne sait pas lire, il n'a jamais appris- le Journaliste recherche de préférence le faux et les ténèbres; il aime l'obscurité, la lumière l'éblouit et le paralyse.

Toute cette engeance malfaisante est un fléau pour l'humanité, en particulier Léa Salamé, l'enragée de l'Information.

Avec Salamé, ce ne sont plus les bandits de la Presse qui intriguent autour des Politiques, mais bien les élus de la Nation qui, dociles, mendient en rougissant quelque minime, quelque minuscule attention.


Nul ne sait qui les a forcés à déguerpir...Les charlatans du quotidien Le Monde vivent et travaillent désormais aux Etats-Unis.

La radio RTL2 a pareillement migré vers les USA, à Columbus, dans l'Ohio, pour être parfaitement précis.

Ceux-là ont l'instinct de conservation très développé.


Les Journalistes, ces sectaires forcenés.

Malhonnête toujours, le journaliste n'est jamais Savant.


Toute publication de presse, article, émission de télévision, propos de table ou parution nouvelle cache une opération financière.

Pour les filous du journalisme, tout est prétexte à filouterie, magouilles ruineuses pour nous, enrichissements cyniques pour eux, journalistes pires-que-forbans...leur exercice favori est de jongler avec des lingots d'or !


Dépouiller certains de leurs lecteurs de leurs économies, sans ménagement et de la façon la plus scandaleuse, est l'apanage des Grands Noms de la profession seulement, les moins dénués de scrupules.

La Maison TF1 ne recule devant aucun sacrifice.

Bêtise incommensurable...

Plus d'ignorance que de friponnerie !



Comme il paraît gonflé de sa propre importance ! Tout en lui respire l'orgueilleuse bêtise, celle de l'oie, animal stupide et plein de vanité, celle aussi du jars de Pologne !

Le Journaliste est plus bête à lui seul que toutes les autres catégories de la société réunies, plus stupide que toutes les espèces humaines et animales passées, présentes, que toutes les espèces connues et à connaître. Son antipathie très marquée pour bibliothèques et musées est d'ailleurs facile à reconnaître.


Falsifiée du temps d'Ockrent PPDA, l'information est désormais purement factice. Hollywoodienne, purement et simplement.

Ce n'est plus de la fraude. C'est une conspiration contre la République, un complot contre la Sûreté de l'Etat.

Gavés de pots-de-vin, engraissés à nos frais et nos dépens, nos journalistes sont devenus des apprentis terroristes, délirants de vanité et d'ambition.

Report this text