Notre histoire

Nicolas Granier

Ce matin la glace est de travers

Ou c'est peut être moi…

Quelque chose qui flottait dans l'air

Un léger refrain… je vois,

Tous les parfums de notre histoire sortent du miroir

Et là, planté dans ma mémoire,

Je peux nous revoir…

 

Je me baladais le nez en l'air

Le cœur à l'envers

Toutes mes galères, mes rires aux lèvres

Sans faire de manières…et toi

 

Et toi le nez dans un bouquin, seule sur ton nuage

Le cœur en fête dans tes mirages, seule dans tes voyages

 

Mais quand parfois sur nos chemins

La vie nous pousse comme un vieux copain

Il faut savoir lâcher les freins

Laisser faire la magie du destin

 

Je chantais tout haut quelques vieux airs

Très faux, et très fier

Un passant aussi vieux que Voltaire

M'demande de me taire… et toi

 

Et toi tu t'es mise à sourire, tu t'es mise à rire

Je t'ai souris comme un gamin, fier de son dessin

 

Alors j'ai repris mon concert

Ma chanson d'hier

J'ai voulu danser comme Fred Astaire

Rien que pour te plaire

 

Et toi tu t'es mise à chanter « singin' the sunshine ! »

Là s'est effondrée ma carrière de concert'showman

 

Mais quand parfois sur nos chemins

La vie nous pousse comme un vieux copain

Il faut savoir lâcher les freins

Laisser faire la magie du destin

 

Ce matin la glace est de travers

Ou c'est peut être moi…

Quelque chose qui flottait dans l'air

Un léger refrain…je sens

 

Ton parfum qui attire mes mains, là sous ton peignoir

Et c'est pour vous, pour le miroir…

… la fin de l'histoire !


Notre histoire

22 mars 2006

Paroles : Nicolas Granier / Musique : Jésus Garcia

Report this text