Nouveau président, nouvel amour

Linda Bachammar

Comment décrie cette sensation ? L’euphorie d’un changement, d’un nouvel élan, d’une liberté retrouvée. L’espoir que déclenche l’élection d’un nouveau président apporte irrémédiablement un souffle énergique qui emplit les poumons du pays d’un air frais qui nous  manquait. Alors, en ces temps de précarité et de dépression face à la crise, où le négativisme et le pessimisme font rage, il semble qu’une trêve soit à l’affiche. Et ceci encore davantage lorsque l’ancien élu avait perdu toute saveur pour le peuple.

 Comment ne pas comparer cette nouvelle élection avec un nouvel amour, un couple formé du peuple France et de son représentant. On rêve de moments partagés, de succès à venir, de compréhension, d’apaisement de nos peurs, de nos freins. Mais attention ! Tout comme dans une nouvelle union amoureuse, l’échec peut être cuisant si le nouvel élu se voit attribué des pouvoirs dont il n’est pas détenteur. Car rien ne peut mieux changer notre vie que nous-mêmes. Agir au sein de son entourage et à son échelle, voilà donc là aussi le secret pour anticiper une désillusion…

Bonne chance à François Hollande et à chacun d’entre nous ! L’avenir nous appartient.

  • on a eu le même discours il y a 5 ans(état de grâce) et puis divorce à l'échéance, hollande bien, mais restons vigilant (plan vigipirate)

    · Ago over 7 years ·
    Mariage marie   laudin  585  orig

    franek

Report this text