nuit d'été

manolita83

  NUIT D'ETE

A l'ombre du grand figuier, pieds nus sur la tommette brûlée

Regardez sur les murs chaulés les pleins ,les déliés

Les ombres chinoises magnifiques se dessinent

En une multitude d'arabesques fines.

Rythmées par le jeu du cache cache solaire

Sans effort, elles se forment et se déforment

Au fil des heures et ce sans peu de normes.

Observez jusqu'à la disparition de la fresque éphémère.

Alors le crépuscule pointe le bout de son nez

Enveloppant insidieusement la blanche façade alanguie

Gorgée de chaleur laissée par un soleil en coucher

Début de nuit, écoutez le silence qui s'invite en ami.

Dans la tiédeur d'une nuit d'été, j'aime balancer

Au creux de mon hamac, et s'arrête enfin le tictac

Une jolie trêve, une belle parenthèse méritée.

J'ai remisé tout mon fourbi là bas ... en vrac.

Je songe à mère nature à toute heure elle s'amuse

Peu importe si grand soleil ou pluie diluvienne

Elle est ma source , ma plus grande muse.

Songe d'une nuit d'été qui fut mienne....

Report this text