Oui, ou Nom

leto

Ceci est un acrostiche.

Les arbres se laissent mourir,
Inconditionnellement jusqu'au printemps
Laissant place à un hiver aride, 
Yin sans sa paire, remplit de tristesse. 


Maudit par ce souvenir,
Abondant de regrets, de remords.
Thématique de l'amour,
Hélas, je cède 
Ivre à tes caprices de pucelle.
Lamentables disputes à rupture 
De nous deux, c'est moi qui
Emane de cette belle union.


Les pauvres soldats mutilés 
Abandonne le bataillon, pour se réfugier sur 
Un ubac, attendant les rayons de soleil.
Revivent une dernière fois la joie,
Avant d'être abattus sous un soleil inespéré.


Cette fois, c'est la dernière bataille, dernière ligne droite.
Lieux calme, courage courront à travers ce champ,
A la quête de la paix et de l'amour.
Refusant d'abandonner, je ne lâcherai pas,
A l'aube d'un jour nouveau, je serai enfin chez moi.

Report this text