Papy

Neptune

La courbe de ta main dessinant,

Sur mon corps, se penchant,

Des rayons de soleil sur ma peau teintée de couleurs,

Des gouttes sucrées de miel sur ma peau happée par la douleur,


Quelques larmes gisent de mes yeux,

Au moins, nous sommes deux,

Blottis l'un contre l'autre,

Merci, pour tout ce que tu m'apportes,


Douloureux passage d'existence,

Douloureuse nouvelle qui s'avance,

Papy et son cancer,

Et ma main, que tu serres,


Je survivrais tu sais,

Je ne me laisserais plus aller,

Plus comme avant,

Même si, je l'aime tant,


Tant de beaux souvenirs mémorisés,

Dans mes cellules d'anormalités,

J'arrêterai de fumer,

C'est décidé.


Signaler ce texte