Plus jamais seul...

Patrice Saucier

Une courte histoire de violence, d'insécurité et de bête...

Nous avons tous une bête en nous. La mienne est dressée afin que je puisse me défendre.

Lorsqu'elle sent le danger, je l'entends s'agiter en moi. Elle veut mordre, griffer, protéger ce que j'ai de plus précieux : ma famille, ma femme, ma vie. Elle cherche un flingue, un poignard, un lance-flamme, quelque chose qui fera mal, qui tuera pour protéger la vie... Faire couler le sang pour que je poursuive mon chemin jusqu'à l'heure de ma mort -ainsi soit-il bordel- ne m'a jamais dérangé. 

Lorsqu'elle sent le danger, ma bête me possède en entier et fait tout ce que bon lui semble, sauf peut-être pisser autour de ma maison pour que je puisse démarquer mon territoire... Qu'elle laisse des cadavres derrière elle, qu'elle les regarde pourrir chaque matin jusqu'à ce qu'il ne reste que les os qui blanchiront au soleil ! 

Avez-vous déjà eu peur ? Je veux dire vraiment peur ? De mourir, par exemple. Voilà... De mourir, alors que des malfrats vous rouent de coups et que personne, ni même les flics, ne peuvent ou veulent - ça c'est pour les flics - vous protéger ? Ah ! Le petit bonheur tranquille qui faisait de votre vie un paquebot de paix, d'innocence, de fête et d'amour ! Que lui est-il advenue, hein ?

Telle une Atlantis du 21e siècle, votre vie a coulé, sa carène percée par la haine de ceux qui en veulent à votre vie ! 

Personne ne veut vous renflouer... Sauf cette bête qui, depuis ce jour fatidique, s'est réveillée et ne semble plus vouloir vous quitter. La justice n'en a rien à faire de vous. Encore moins l'opinion publique. Mais pas la bête ! 

La mienne me suit partout, désormais. Lors de mes cours d'autodéfense et de crossfit, ainsi que sur les stands de tir où je m'entraîne au revolver, trois fois par semaine. 

La mienne me suit partout, désormais. Elle attend que je me venge pour me quitter.  Me venger de qui ? Me venger de quoi ? Bah ! Me venger. Il se connaît. Je ne suis pas angélique. Ma bête prépare une magouille pour le zigouiller. Je dormirai plus tranquille. 

Report this text