poing levé

laetitia

Du haut de ton offensive,

Œil usé de scruter l’horizon.

Plutôt que d’attendre Charon

Regarde devant, ta muse pensive.

Recraches ta fierté, tu n’es pas qu’un pion

Dans le jeu de cet échiquier humain.

Là où ta main pousse ton destin,

Noir et Blanc se confond.

Roi d’esprit, reine d’âme,

En quête de rêves perdus

Dans ce royaume à construire pierre à pierre à mains nues

Et dont tu cherches encore l’oriflamme.

Roi esprit, reine d’arme,

Quand vas-tu baisser ta garde ?

Entrer dans la Grande Triade

Et laisser la muse t’envoûter de ses charmes.

Roi épris, reine de charme.

Dans l’envol d’un phénix

Tu traverses le Styx.

Roi de l’esprit, reine de l’âme.

Roi d’Alexandrie, reine d’ashram.

Report this text