Pourquoi t'écris ?

Malou

2013

J'écris parce que je cherche quelque chose, j'écris pour la profondeur du trou, pour mon abîme. J'écris pour cracher, pour vomir. J'écris mes tripes. J'écris car j'ai peur. J'écris pour me rappeler, j'écris pour ne pas m'oublier. J'écris pour courir, transpirer. J'écris pour ne pas me noyer, j'écris pour tuer, j'écris pour esquiver. J'écris pour me souvenir de chaque sensation, de ma haine, de mes espoirs. J'écris mon amour. J'écris pour trouver des forces, j'écris en ordre et en désordre. J'écris différemment. J'écris car j'ai peur de ne plus écrire, car j'ai peur du vide émotionnel. J'écris pour l'intensité. J'écris et je hurle. J'écris pour sentir ces petites bulles remonter dans ma gorge, j'écris pour m'émerveiller du ciel bleu toute ma vie. J'écris par mépris, par faiblesse, j'écris pour vider le laid et ressusciter le beau. J'écris en dévalant une pente, les poumons grands ouverts, j'écris pour que la flamme brûle, brûle, brûle et jamais ne s'éteigne.

  • Lorsque je n'écris plus, c'est que je ne suis plus sous le coup de l'émotion. Mais parfois, c'est aussi pour garder mon jardin secret bien enfoui...

    · Il y a 7 mois ·
    Louve blanche

    Louve

Signaler ce texte