Quand le jours où les hirondelles s'envoleront...

mooona

Un jour les hirondelles s’envoleront. Et tu me porteras. Je me verrais valser dans tes bras, blottie contre ta poitrine. Les yeux fermées, je ne sentirai que ton souffle chaud se glissant dans ma nuque. Alors je te serrerai fort fort à mon tour et tu me murmureras des quelques je t’aime qui en valent dix milles. Je chercherai ton regard mais tu le détourneras à chaque fois, baissant les yeux avec pudeur. Je caresserai tes joues rosies par la fraicheur du vent, mon visage se rapprochant du tien, je t’offrirai des baisers, mes lèvres s’écrasant contre les tiennes, en un mouvement presque trop violent. Tu me rendras la pareille, bien évidemment, si tendrement. Tu vois, un jour les hirondelles s’envoleront et nous seront tous les deux.

  • Quelques fautes à corriger, je n'arrive pas à modifier mon texte alors je le fais ici : déjà le titre : "le jour" et non pas "le jours". Ensuite "les yeux fermés" au lieu de "fermées". Je vous prie de m'excuser pour ces quelques petits désagréments sûrement dûs à la fatigue, du moins je l'espère...

    · Ago about 8 years ·
    Artlimited img81198

    mooona

Report this text