Quelle connerie la guerre !

Carina Jicey

UN CHAMP DE BATAILLE QUELQUE PART SUR TERRE

DES TOUX DES BRUITS SOURDS DES GRONDEMENTS DES AU SECOURS

PUIS LE TEMPS PASSE INEXORABLEMENT

LA MORT SOURIT DANS LA NUIT

LES VISAGES BLEMES SONT PALES BIEN TROP PALES

IL Y A DES TROUS AU MILIEU DES  FRONTS

DES BRAS DES JAMBES DECHIQUETES

CA ET LA DES OISEAUX NOIRS SURVIVANTS ET RAPACES

ET PUIS DES INSECTES ET PUIS DES RATS ET PUIS

DES STALAGTITES OU DES STALAGMITES DE SANG SECHE

QUE DE LARMES VERSES ET MARQUENT DES SILLONS

SUR LES CORPS DES JEUNES SOLDATS FIGES A JAMAIS

MASSES SOMBRES MASSACREES AVEC LA FLEUR AU FUSIL

QUELLE CONNERIE LA GUERRE

QUELLE CONNERIE CE BRUIT SILENCIEUX

QUI SENT ENCORE LA POUDRE A PLEIN NEZ

Report this text