Raphaël.

Hawk

Elle est folle. Elle n'est jamais seuls, elle saute, danse et chante. Certains disent même qu'ils l'on vu parler quelques fois aux nuages. La petite fille dans sa belle robe. Elle croit dure comme fer que les princesses sont heureuses et que les princes sont toujours galants. Dès qu'elle croise un oiseau, elle s'arrête, le regarde, lui murmure quelques mots et s'en repart chantonner. Elle est si belle la douce enfant. Elle aime se perdre dans la forêt. Alors toujours, ses parents s'inquiète, et toujours le blâme de ses rêveries est posé sur ces joues. Et quand cela arrive, elle repart dans la forêt, celle dans sa caboche, celle que personne ne connait, elle n'est rien qu'à elle. Les lumières dans ces moments-là sont toujours troublées par ses perles de larmes que son ourson efface toujours. Parce qu'il la fait rigoler. Raphaël aussi la fait rire. Elle aime beaucoup Raphaël. C'est un garçon de 9 ans, il est plus grand qu'elle parce qu'elle n'a que 7 ans et demi. Mais dans pas beaucoup de nuits, elle en aurait 8 ! C'est vrai, elle est grande maintenant, c'est son papa qui lui répète toujours ça. Toujours. Alors sa maman lui dit qu'il serait temps d'arrêter de parler à Raphaël. Ils disent que des bêtises d'abord, comme si Raphaël n'existait pas vraiment ! Il est toujours là mais son papa et sa maman ne le voient jamais ! Même que Thomas, son frère, il arrête pas de s'asseoir dessus et quand elle lui dit, il la regardes avec ses gros yeux, et lui dit que Raphaël n'existe pas et qu'elle est folle.
Même qu'une fois, quand elle était plus grande de 7 années, elle a vu son frère avec une autre fille et Raphaël les a vus s'embrasser avec la langue... Alors elle l'a dit à sa maman et elle n'a pas voulu la croire. Depuis, sa maman réagissait toujours bizarrement avec elle.
Et un jour, sans même sans rendre compte et sans dire au revoir à Raphaël, par une nuit d'hivers atroce ou ce mêle le noir à la neige brune, elle fut emportée par deux gros type dans une pièce bien trop sombre pour mademoiselle et son ourson. Parce que pour ne pas blesser, ses parents avaient décidés que la grande sotte parlerait mieux aux nuages seuls dans un hôpital tout bien fait pour elle.
  • Des mots magnifiques qui volent dans l'âme au début.
    Et la fin tue.
    C'est très beau, ce que tu as écrit.
    Merci.

    · Ago almost 6 years ·
     fa4b4505d65e21f847b1c2b8097e24b0da43df96d1a52c2083 pimgpsh fullsize distr

    oriana

    • Je te remercie, très sincèrement

      · Ago over 5 years ·
      Sam 1114 001 convertimage 001

      Hawk

  • Boum! En plein ventre, sans prévenir...
    Non mais "Aïe, quoi!"

    Je plaisante, mais c'est parce que je suis touché. Merci.

    · Ago about 6 years ·
    Un inconnu v%c3%aatu de noir qui me ressemblait comme un fr%c3%a8re

    Frédéric Clément

    • Je ne pensais pas que mes petits mots puissent toucher à ce point, ça me fait vraiment plaisir..

      · Ago about 6 years ·
      Sam 1114 001 convertimage 001

      Hawk

Report this text