Reconnu

franekbalboa

Un bus, quelque part à Lille.

Chloé le prend comme chaque matin afin d'aller travailler. Ce matin il est relativement vide. Secouée par les virages, elle lit tranquillement un livre, assise. Après trois stations entre cet homme, il s'installe en face d'elle, sur la banquette opposée, et fixe quelque chose. Elle ne sait pas si c'est elle, ou derrière, elle ne s'en préoccupe pas vraiment.
Lui est dans ses pensées, il regarde le front de cette femme sans vraiment le voir, occupé à réfléchir à son projet actuel, il fixe cette couche de peau située entre les cheveux bruns et les yeux verts de la jeune femme.
Après quelques minutes, elle lève les yeux, il la fixe toujours, que lui veut-il, elle sourit, il répond par un sourire. Et c'est là que ça lui saute aux yeux. Elle connaît cette personne en face d'elle. Lui est toujours plongé dans sa réflexion, de temps en temps il sort son téléphone et tapote quelques mots avant de le remettre sans sa sacoche.
Elle ferme le livre après avoir marqué sa page afin de se concentrer, où l'a-t-elle rencontré ? Est-ce le travail ? Non. Il semble surgir d'un passé plus lointain, comme dans un vieux film où le personnage se rend soudain compte de la perte d'un ami, d'un amour...
Elle sourit de nouveau, il ne répond pas cette fois. Elle analyse ce visage barbu, ses yeux bleus-gris étincellent derrière ses lunettes rouges, ses cheveux rasés lui donnent un air sympathique, son bras est tatoué et il porte un ensemble short noir, t-shirt rose. Après plusieurs minutes le bus s'arrêtant encore, il tourne le visage et regarde au dehors, puis se levant, il se prépare à demander l'arrêt. Elle continue de le regarder, lui sent qu'on l'observe, mais il s'en moque.
Il demande l'arrêt, et alors que le bus entame la dernière ligne droite, elle finit par abandonner. Le garçon descend en lui jetant un dernier coup d'œil et un dernier sourire, celui-ci lui saute aux yeux, elle se rappelle d'une année de CM1, où l'un de ses camarades était parti parce que ses parents déménageaient, elle se souvient du même sourire, ou presque qui lui avait dit au revoir, et qu'ils se reverraient, il avait même l'air triste en partant, il n'avait pas l'air triste en sortant du bus, mais fatigué, cependant Chloé l'avait reconnu, il était surgi de son passé, elle se rappelait désormais de son camarade de classe, l'un des seuls dont elle n'avait jamais eu de nouvelles, le petit François, ce garçon énergique et brillant, sa rapidité de compréhension, son embonpoint et son sourire toujours présent.
Alors que le bus reprend sa route, elle se jure à présent qu'elle irait à sa rencontre lorsqu'elle le recroiserait.
C'était curieux, mais il avait raison finalement, ils s'étaient revus.
Et c'est avec un immense sourire qu'elle arriva au travail ce jour là, un sourire radieux qui illuminerait toute sa journée.

  • J’ai vécu cette situation avec une femme inconnue qui voulait surgir des tréfonds de ma mémoire.
    Puis je me souvins, c’était mon ex, on était resté marié dix ans seulement, avec neuf enfants plus un décédé. :o))

    · Ago 4 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

Report this text