Réflexions d'un dinosaure

le-fond-et-la-forme

J'ai vu tant de choses, pauvres humains, que vous ne pourriez pas croire.

Une Terre vierge, innocente et intacte, imaginez un peu!

Une Terre sans vous!

Oubliez le plastique, les composés chimiques, le CO2… Inspirez! De l'air comme vous ne pourriez même pas l'imaginer… un concentré de pureté, vos poumons ne résisteraient pas à cette perfection.

Oubliez le béton, le bitume, plongez dans un océan de verdure : des fleurs aux corolles immenses, aux odeurs enivrantes, des arbres gigantesques, une faune libre!

Un terrain de chasse grand comme la planète avec des proies à profusion : chacun mangeait ce qu'il voulait, les plus gros se nourrissaient des plus petits d'un bout à l'autre de la chaîne alimentaire. Pas d'animal à 2 pattes, plus malin, plus sournois et plus agile que les autres pour renverser le cours de l'évolution.

Que je l'aimais cette Terre!

Mais vous y mettez tellement du vôtre que tout n'est peut-être pas perdu?

Report this text