Résumé

Aurélien Loste

Du savoir humain

Tout art sait la magie de la beauté directe !

Peu de gens aujourd'hui connaissent la faconde

Qui chante ce qu'il y a autour de l'univers,

Cet état infini le voici en cinq vers :

Les quanta sont ses quarks, il n'y a ni matière

Ni onde, ni temps, ni pensée, ni lumière

Pour notre esprit humain il n'a plus d'existence

Ses champs sont infinis, sans aucune substance

Les mots s'arrêtent là, vacillants candélabres.

~

Viennent les religions, pour plus de consistance :

Le spirituel est éternel et ne meurt pas,

Pour l'atteindre il y a l'Éveil et dans ses pas

L'astral ou le plasma, cet état mi-matière

Mi-gaz, où l'on voit net, d'une étrange lumière.

~

Savez-vous chers lecteurs dans quoi est l'univers ?

Ses galaxies, amas, massifs superclusters

Qui animent nos vies, amours, enfants, idées

Jusqu'à leur mort, ou décédées, pas suicidées,

Âmes, quittons nos corps, pour de bon, sans retour :

Pour celles Éveillées, l'au-delà, c'est toujours !

Report this text