Rêve

eben

Moisson d’expressions nocturnes…

            [le regard se fait lourd et pesant]

derrière ces paupières closes

l’eau du regard se régénère.

La bouche entrouverte sur une rêverie

Lointaine

C’est là qu’il se révèle

Dans le pli imperceptible

Du mouvement alangui de ses rêves

Moisson d’expressions nocturnes…

            [le regard se fait lourd et pesant]

derrière ces paupières closes

l’eau du regard se régénère.

La bouche entrouverte sur une rêverie

Lointaine

C’est là qu’il se révèle

Dans le pli imperceptible

Du mouvement alangui de ses rêves

Report this text