Revenir sur terre pas trop souvent

Eric Varon

Plus me plaît le miroir léger de la jeunesse

Que le front audacieux du marbre impérieux

Grain de sable parcourant l'univers nébuleux

Je me suis dilaté dans l'infini

Du temps et de l'espace affranchi

Ramenant la création sans bornes

Au point sans dimension multitude

Des soleil, voies lactées étoiles

Possédant les rudiments de tout, de tous les êtres

De toutes les formes de la vie

Je suis devenu papillon dans un univers quantique

Parallèle

  • Le papillon ne vit qu'une journée ! Moi, j'aimerais revenir en un superbe oiseau : l'aigle ! Pour survoler le monde, survoler les hommes, leur bonté, leurs faiblesses, leurs erreurs. Ou bien un loup solitaire, deux grand yeux jaunes au fond des bois. Je suis depuis longtemps, fascinée par ces deux superbes animaux.

    · Ago over 4 years ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text