Roses Des Amitiés.

Aurore Dupin

Il y a toujours quelqu'un pour tirer une personne vers le haut sans que celle-ci ne s'en rende compte. Il y a toujours quelqu'un pour enfoncer une personne sans qu'aucune des deux ne le voient.

Des boutons de roses dépecés de leurs pétales

Et jamais, jamais, jamais un au revoir.

Parce qu'elles se reverront, sans savoir

Qu'elles seront dans un état létal.


Elles s'embrassent sous la pluie,

S'enlacent lors d'orages et pourtant

Pourtant, elles voudraient tant

Ne plus jamais être ennemies


Parce que l'une est vermeille,

Parce que pour l'autre,

Elle est sa première merveille

Sa lune, son soleil, son astre.


Parce que l'autre est obscure,

Qu'elle n'a aucun espoir sinon de voir

Encore et toujours l'autre s'épanouir

Et peut être guérir ses blessures.


La seconde compte sur la première

Pour vivre, pour sourire,

Mais jamais elle ne voudrait

L'empêcher d'exister.


Alors seule, elle se meurt parce qu'elle,

Elle est bien trop altruiste

Envers son antagoniste

Qui lui fait pousser des ailes.


Alors seule, elle espère

Un avenir meilleur

Pour cette fleur pourpre

Qui s'élève alors que l'autre s'enterre

S'oublie dans son imaginaire

Où la rouge est le plus pur des trésors.

Report this text