Sans titre

Laurence Valette

Je me souviens encore de ce si beau visage

Que je croisais régulièrement avec émotion

Je me souviens encore de ce beau paysage

Que je rêvais sans aucune contrefaçon


La douceur du soleil tombait sur nous

Comme une caresse lente et curieuse

Nous étions là dehors et ce n'est pas tout

Nous cherchions sans cesse la pierre précieuse


De regards volés en ombres passées

Je te cherchais toujours sans y parvenir

C'est ainsi que le jour où je t'ai enfin parlé

j'ai pu nous dessiner l'horizon de l'avenir.

Report this text