Saturne

leto

P o é s i e d e l ' e s p a c e .

Planète géante si petite vue d'ici,
Célèbre pour ses anneaux tel Frodon.
Admire, relève ton menton.
Si leste, pure magie!

Si Ronde, jalouses sont ses voisines,
Sa courbe majestueuse mérite tous les regards.
Nageant dans l'espace, comme dans piscine,
Seulement du respect à son égard.
Humble, elle nous fait redescendre sur terre.
Si on s'y aventure trop longtemps, elle n'est pas Jupiter!

Pour elle, je traverserai sans eau ; mille dunes.
Lumineuse, elle est le soleil de mes nuits.
Craignant l'amaurose à force de loucher,
L'aveugle peut voir cette obscure clarté qui tombe des étoiles.
Souhaitant secrètement être Corneille, 
Ne prenant point Racine, dans la langue de Molière.

Report this text